Nad Sylvan: Courting the Widow

Nad Sylvan: Courting the Widow

Si vous connaissez un peu le rock progressif, Nad Sylvan est un chanteur suédois que vous connaissez sans doute sans le connaître (moi je l’ai vu récemment au Night of the Prog) et c’est un peu pareil pour la musique de son album, Courting the Widow.

L’artiste, d’abord: c’est la voix de plusieurs projets (Unifaun, Agents of Mercy), à commencer par le projet Genesis Revisited de Steve Hackett; quant à l’album, ça ressemble précisément beaucoup à du Genesis de l’époque Peter Gabriel. Quelle. Surprise.

Du coup, c’est aussi un album qui a le défaut de ses qualités: c’est certes inspiré de Genesis à un niveau qui frôle parfois le pompage pur et simple, mais dans le même temps, c’est réalisé avec un talent certain et, du coup, si on est tombé dedans quand on était petit, ça coule tout seul dans les oreilles.

Et, comme on est dans le pur prog d’époque, garanti patchouli et lunettes colorées, le bouzin dure bien septante minutes pour huit pistes, la plus courte faisant cinq minutes – comme c’est raisonnable – là où “To Turn the Other Side” dépasse les vingt-deux minutes.

Après, musicalement, c’est difficile de dire autre chose que “ça ressemble à du Genesis période Peter Gabriel”, parce qu’objectivement, c’est ça et pas grand-chose d’autre. Si on accepte de se laisser porter par ce concept, il y a des très bonnes choses, mais l’idée même risque d’en rebuter plus d’un.

J’ai personnellement un faible pour “Ship’s Cat” (et pas seulement parce qu’il y a en effet un chat) et le très long “To Turn the Other Side”, qui a des passages instrumentaux limpides.

Courting the Widow est un album qui s’adresse principalement à ceux qui apprécient des projets comme ceux de The Watch, où des groupes essayent d’être plus Genesis que Genesis avec plus ou moins de bonheur. Nad Sylvan réalise ici un effort plus que valable, mais pas mirobolant non plus.

(Au passage, je demande si Nad Sylvan connaît l’ancienne expression argotique française “épouser la veuve”, qui signifie “être guillotiné”.)

Bonus: je vous mets ici le trailer de l’album

https://www.youtube.com/watch?v=KMh07O7916o

Pour soutenir Blog à part / Erdorin:

Blog à part est un blog sans publicité. Son contenu est distribué sous licence Creative Commons (CC-BY).

Si vous souhaitez me soutenir, vous pouvez me faire des micro-dons sur Flattr, sur Liberapay, sur MyTip ou sur uTip (si vous n'avez pas de sous, uTip propose également de visionner des pubs). Je suis également présent sur Tipeee pour des soutiens sur la longue durée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :