Naheulband: T’as pas le niveau!

Avant que je ne vous parle de T’as pas le niveau!, le nouveau cédé du Naheulband, je dois à l’honnêteté intellectuelle de mentionner que je connais bien Ghislain le Voleur (qui commente d’ailleurs assez souvent ici même) et que j’ai même la faiblesse de croire que c’est un ami. Du coup, ne comptez pas trop sur moi pour jouer les rabat-joie.

Donc, critique 100% subjective: ce disque est génial! Bon, faut aimer le style, parce qu’il faut dire ce qui est, le folk débile pour rôliste, c’est quand même un peu du marché de niche (même si je suppose qu’ils vendent plus d’albums que bon nombre de groupes de prog que je connais).

Cela dit, il y en a pour tous les goûts, même pour les fans de rock progressif et de métal – je pense ici au fabuleux « Chicken Quest (Les sept poulets capiteux) » qui rappelle une version folk de Rhapsody of Fire, ou à la version métal du « Troll Farceur ».Il y a également une chanson pour enfants, « Le petit gobelin », qui inclut le mot « œsophage », les habituelles pubs à la con et une version cultiste de Minuit chrétien (« Le retour de Gzor »).

Parce qu’il faut quand même avouer que non seulement ce sont des bons musiciens, mais en plus, le gros atout du Naheulband, c’est cette capacité à pondre des paroles dont la débilité touche au grandiose. Les précités placent déjà la barre très haut, mais « Crom », hymne au dieu barbare qui a soloté tous les donjons, sans armure et sans pantalon (included chute qui tue), ou le légendaire « Laridé du poulet » (ceux qui l’ont vu en concert savent pourquoi) ne sont pas en reste.

On notera également, dans la vingtaine de pistes, un autre morceau mythique, « Sauvez les rôlistes » déjà évoqué ici, ainsi qu’un inquiétante thématique volaillère (inquiétante, car virant à l’obsession, piou piou!). Je vous conseille d’ailleurs le « Ménestrel Roadbook Edition » du CD, qui vaut à elle seule le détour.

Je me souviens avoir râlé un jour sur la question de la culture rôliste; je dois aujourd’hui revenir sur ces propos. La culture rôliste existe et le Naheulband en est un des meilleurs représentants.

Alias

Stéphane “Alias” Gallay, graphiste de profession, quinqua rôliste, amateur de rock progressif, geek autoproclamé et résident genevois, donc grande gueule. On vous aura prévenu.

Vous aimerez aussi...

8 réponses

  1. Gordon dit :

    Et où peut-on espérer se procurer cette perle ? 🙂

  2. July dit :

    Et voilà un achat impulsif par ta faute 😀 !

  3. Eric Nieudan dit :

    Muhuhahaha ! 😉
    Eric Nieudan Articles récents…Vous devriez aller plus souvent au théâtreMy Profile

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

%d blogueurs aiment cette page :