Newsblur

Quelque part, je peux dire que j’avais déjà fait mon choix pour remplacer Google Reader au moment où j’ai écrit l’article sur cette difficile successionNewsblur. J’ai quand même voulu tester les autres choix, notamment The Old Reader, ce qui a pris un certain temps (pour que le site convertisse ma liste de 350 sites…).

Au final, Newsblur est pour moi celui qui, en fonctionnalités, s’approche le plus de Google Reader, en tous cas pour ce qui est de ce dont je me sers. En un mot: pouvoir partager sur des réseaux sociaux les articles que je lis, sans devoir passer par le cirque d’ouvrir la page et utiliser soit les boutons qui s’y trouvent, soit des signets scriptés (bookmarklets). Bon, ce n’est pas trivial non plus et j’ai longtemps pesté sur l’absence de cette fonction avant de la découvrir, par hasard, en menu contextuel sur la liste des articles. Ça pourrait être plus visible, je trouve.

Et tant qu’on y est dans les détails ennuyeux, je trouve que les fonctions de gestion des listes de flux est encore moins pratique que celle de Google Reader, qui était déjà limite casse-pieds. J’ai peut-être raté un truc, mais la seule façon que j’ai trouvée de gérer ses RSS, c’est de nouveau par un clic droit sur le flux en question. Il n’y a pas de gestion globale, sur une page dédiée par exemple. Je suppose que ça va quand on a une poignée de sites à gérer, mais ça l’est moins quand on en a plus de trois cents.

Le site a aussi souffert de pas mal de défauts de jeunesse, genre des articles qui réapparaissaient tout le temps, sans doute causés par l’afflux massif d’utilisateurs lors de l’annonce de la fermeture de Google Reader (qui n’est pas prévue avant juillet, cela dit). Il semble que la plupart de ces défauts sont désormais réglés, même si j’ai quelques doutes sur certains de mes flux, étrangement silencieux.

Cela dit, Newsblur a pas mal d’outils statistiques qui permettent de vérifier l’état d’un flux. Il a aussi une interface un peu lourde, mais qui a de bonnes idées, comme la possibilité de passer facilement, pour un article donné, d’une vue simple à une version avec une mise en page plus complexe (mais pas toujours très au point), voire carrément à la page elle-même, dans son contexte originel.

Le site a également repris l’idée des commentaires partageables entre utilisateurs de Newsblur, idée présente dans Google Reader il y a pas mal de temps et je suppose rendue obsolète par Google+. C’est sympa, mais vu que je suis un peu tout seul à utiliser cet engin, c’est tout de suite moins intéressant. Il existe aussi une version du service pour iOS et Android; pour l’avoir utilisée sur iPhone et iPad (oui, j’ai maintenant un iPad; je vous en reparlerai), c’est plutôt bien foutu.

Si j’étais méchant, je dirais que Newsblur est la moins mauvaise alternative à Google Reader, parmi toutes celles que j’ai testé. Comme mentionné, c’est méchant: en soi, Newsblur est un service qui a pas mal de points forts et, s’il me faudra sans doute pas mal de temps pour faire mon deuil, c’est un remplaçant plus que capable.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

5 commentaires sur “Newsblur”

%d blogueurs aiment cette page :