Now You See Me

La séance de rattrapage DVD du week-end a été consacré à Now You See Me, un film où quatre magiciens de scène se livrent à des vols audacieux sous couvert de leur spectacle. Un film sur l’esbrouffe et, il faut bien le dire, par l’esbrouffe.

Je crois que c’est la première fois que je vois un film où le héros est un tour de magie. Parce que, soyons clairs: les personnages ne sont pas très intéressants et pas très développés non plus et s’il y a une intrigue autre, l’intérêt principal du film, ce sont les différents coups montés par le quatuor.

En fait, le seul personnage réellement intéressant et un tant soit peu développé est celui de Morgan Freeman (qui a dit “normal”?), qui joue un ancien magicien devenu démystificateur. Les autres sont assez anecdotiques, malgré une brochette d’acteurs pas inintéressants.

Quand je parle d’esbrouffe, j’entends par là qu’après un moment, on se prend à deviner pas mal des éléments de l’histoire en pariant systématiquement sur la solution la plus improbable, du genre celle écartée dès le départ. La toute fin est un peu faible, cela dit.

Cela dit, le film réussit l’exploit d’être malgré tout captivant – comme un vrai spectacle de magie: on sait qu’on va se faire avoir, on pense avoir compris le truc et en fait non. Visuellement, c’est un gros show à l’américaine de deux heures, comme les Américains savent très bien en faire (même en embarquant quelques Français dans leurs bagages).

Malgré son côté un peu léger, voire creux, Now You See Me est un film très distrayant, qui réserve des moments de franche rigolade. Une inspiration sympathique pour des arnaques à grand spectacle.

Alias

Stéphane “Alias” Gallay, graphiste de profession, quinqua rôliste, amateur de rock progressif, geek autoproclamé et résident genevois, donc grande gueule. On vous aura prévenu.

Vous aimerez aussi...

3 réponses

  1. derynnaythas dit :

    J’ai vraiment bien aimé celui-ci, c’est en effet très classique dans la construction, mais il y a quelque chose d’entraînant dans le rythme. J’aime bien Ruffalo, et en effet, pas de personnage central, ce qui change un peu.
    derynnaythas Articles récents…Le Pont-des-Alyries, les Cercles célestesMy Profile

  2. Roboduck dit :

    Dans la série des films qui traitent de la grande illusion, si tu ne l’as pas déjà vu, je te recommande chaudement Le Prestige. On n’y rigole pas beaucoup, par contre.
    Roboduck Articles récents…La CommunautéMy Profile

    • Alias dit :

      Je me souviens que tu en avais parlé et c’est quelque chose que j’ai envie de voir à l’occasion, mais je doute que ce soit avant un moment.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

%d blogueurs aiment cette page :