Nuclear Throne

Nuclear Throne

Le dernier bidule sur lequel je passe trop de temps, aussi appelé “jeu vidéo”, c’est Nuclear Throne, un jeu du développeur indie Vlambeer publié sur Steam, au look pseudo-vintage (gros pixels et résolution en 320×200) et au thème post-apo. On (= quelqu’un sur Casus NO) me l’a vendu comme un Rogue-like et, s’il possède quelques points communs avec ce genre que j’aime bien, il n’a en fait pas grand-chose à voir.

On a plus affaire à une sorte de shoot’em up en vision top-down, où on contrôle un mutant qui va ramasser des flingues et flinguer tout ce qui bouge. Les instructions se résument assez facilement par un des indices balancés entre les niveaux: tirer sur des trucs jusqu’à ce qu’ils meurent. Bien évidemment, les trucs en question rechignent à se laisser faire. On n’est pas aidé!

En soi, c’est assez simple: une fois que tout le monde est mort sur le niveau, un portail s’ouvre et on passe au niveau suivant. Trois éléments rendent le jeu moins banal: un choix d’armes invraisemblable, dont on ne peut avoir que deux avec soi, une musique punk-rock pas du tout vintage (enfin, pas du tout bit-pop), et le bon vieux RNG des familles.

Pour ceux qui l’ignorent, le RNG, c’est le Random Number God, divinité tutélaire des Rogue-like, celui qui détermine les donjons aléatoires et qui explique que, si on trouve un trésor invraisemblable à un niveau, on peut être sûr que le RNG va nous balancer des hordes de monstres impoutrables au prochain.

Ça a à la fois un côté frustrant, mais aussi complètement rafraîchissant: on meurt souvent dans Nuclear Throne et on n’a pas vraiment de préavis. Si la vie était juste, ça se saurait. Moi-même, je n’ai jamais réussi à aller au-delà du niveau 5_1 (le trône titulaire étant au 7_3).

Disponible sur Steam pour Mac, Windows et Linux pour la modique somme de €12, Nuclear Throne est un divertissement sympathique, bien déjanté. Probablement pas le jeu de l’année, mais si vous arrivez à le chope en soldes – c’est la saison, sur Steam – n’hésitez pas!

Un petit trailer pour la route?

https://www.youtube.com/watch?v=2qhUTz6ldmI

Pour soutenir Blog à part / Erdorin:

Blog à part est un blog sans publicité. Son contenu est distribué sous licence Creative Commons (CC-BY).

Si vous souhaitez me soutenir, vous pouvez me faire des micro-dons sur Flattr, sur Liberapay, sur MyTip ou sur uTip (si vous n'avez pas de sous, uTip propose également de visionner des pubs). Je suis également présent sur Tipeee pour des soutiens sur la longue durée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :