Blog à part Rock et metal progressifs, science-fiction, jeu de rôle et divagations de vieux gauchiste; maison fondée en 2002

“On a marché sur…”

On a marché sur… est la nouvelle anthologie du concours Plumes en Herbe parue aux éditions Voy'[el] et, cette fois-ci, il n’a pas été nécessaire de lâcher une Nathalouchka enragée pour me faire l’acheter. Je n’exclus pas un réflexe pavlovien, mais je ne regrette pas l’achat ni la lecture.

Comme dans le précédent volume, De la chair à l’acier, on a ici les dix nouvelles finalistes du concours, sur le thème “On a marché sur…” et dans un genre science-fiction. Globalement, je dois dire que la qualité me paraît meilleure que pour l’édition précédente, tant au niveau forme que contenu. Paradoxalement, je trouve par contre qu’il y a moins de textes qui se démarquent nettement.

Au vu du contexte imposé, il semble normal que la plupart des nouvelles partent sur le thème de l’exploration spatiale. Pas toutes, heureusement et, en général, celles qui s’en démarquent sont souvent les plus intéressantes. Il y a des exceptions.

Ma préférée est sans doute “Cours de diplomatie à l’usage du débutant” de Loïc Weissbart, qui met en scène, sous forme épistolaire, deux diplomates terriens embarqués pour un premier contact avec une civilisation extra-terrestre sur une planète franchement bizarre et qui s’aperçoivent assez rapidement que la mission de reconnaissance préalable n’a pas fait son travail. C’est très dans l’esprit Tigres Volants, j’adore!

Signe des temps, pas mal de ces nouvelles partent sur le présupposé d’une terre surpeuplée, au bord de la catastrophe écologique globale, voire déjà ravagée. De ce point de vue, “Le monde que nous attendions”, signée Valérie Simon est très sombre, mais très bien amenée.

Petit coup de cœur pour “On a marché sur le Marchand de Sable”, de Olivier Morvan, une enquête aux limites entre rêve et réalité qui rappelle Paprika, de Satoshi Kon, ainsi que pour les “Dragons de Titan”, de Julien Morgan, qui propose un genre rarement exploré en nouvelle: de la science-fiction militaire, qui plus est avec une élaboration originale sur le thème.

On a marché sur… est donc une excellente anthologie, avec des nouvelles de qualité, dont certains font preuve de beaucoup d’originalité, C’est plutôt bon signe pour la science-fiction francophone, je trouve.

Pour soutenir Blog à part / Erdorin:

Blog à part est un blog sans publicité. Son contenu est distribué sous licence Creative Commons (CC-BY).

Si vous souhaitez me soutenir, vous pouvez me faire des micro-dons sur Flattr, sur Liberapay, sur MyTip ou sur uTip (si vous n'avez pas de sous, uTip propose également de visionner des pubs). Je suis également présent sur Tipeee pour des soutiens sur la longue durée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

3 commentaires sur ““On a marché sur…””

%d blogueurs aiment cette page :