Or donc, Japon

Bon, je viens enfin, après trois jours, de trouver un hotspot ouvert (gratuit, si l’on excepte le prix d’une Guinness en bouteille servie au prix d’une pinte pression dans un bar branché à Paris…). Plus sur ce sujet plus tard, puisque je vais en profiter …

(Article incomplet, en attente de reconstitution)

Naviguer dans cette série

Tokyo: relativisme culturel, suite

Alias

Stéphane “Alias” Gallay, graphiste de profession, quinqua rôliste, amateur de rock progressif, geek autoproclamé et résident genevois, donc grande gueule. On vous aura prévenu.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

%d blogueurs aiment cette page :