Orc’idée 2012

Il n’y a vraiment qu’Orc’idée pour oser faire une convention de jeu de rôle avec « Trop Meugnon ! » comme thème. Et, surtout, pour aller jusqu’au bout dans le mauvais goût kawaii garanti pur diabète : concours de déguisements sur le thème, murder « chasse aux Bisounours », déco pleine de rose et de petits cœurs – avec, comme slogan qui tue : « Si vous n’aimez pas le thème, rejoignez l’organisation ! ».

Je suis d’ailleurs toujours impressionné par l’enthousiasme avec lequel l’équipe du Space Fridge est prête à se lancer dans les délires les plus inavouables, genre se déguiser en Schtroumpfs et organiser les désormais traditionnels concours de gobage de flan.

Que l’on m’excuse : je n’ai pas fait de scénario sur le thème. Faut pas déconner : le mignon qui dégouline, c’est vraiment pas mon style ! Je suis donc venu avec du classique : « L’héritage » le samedi et le scénario bande-annonce « Métro vaisseau persos » dimanche. Ça faisait longtemps que je n’avais pas géré des tables à six joueurs – pas forcément ceux qui étaient inscrits, d’ailleurs.

Comme d’habitude, grosse présence de stands d’éditeurs cette année (malgré des soucis douaniers) : Sans-détour (Cthulhu, Chroniques des Féals), Forgesonges (Esteren), Di6dent, Silentdrift, les Écuries d’Augias (Crimes, Romance érotique), les Ludopathes (enfin, un ludopathe), plus bien évidemment 2 dés sans faces, qui lançait pour l’occasion deux ou trois projets de jeux nouveaux et essayait de recruter du coopérateur (ce n’est pas exactement le truc le plus sexy du monde). Comptez en plus l’organisation d’une série de conférences et d’animations autour du GN le samedi.

Un rapide bilan à la louche auprès des orgas donne une centaine d’animations pendant le week-end, dont 75 parties de jeu de rôle toutes plutôt bien remplies, pour un total estimé de pas loin de 500 visites, globalement stable par rapport à l’année passée. Donc, bien. J’espère sincèrement qu’il y aura une relève dans l’organisation pour que cette convention, clairement la plus grande et une des plus sympas de Suisse romande, puisse continuer d’exister.

Ma galerie de photo presque pas toupourrite est accessible sur Flickr sous licence Creative Commons.

Alias

Stéphane “Alias” Gallay, graphiste de profession, quinqua rôliste, amateur de rock progressif, geek autoproclamé et résident genevois, donc grande gueule. On vous aura prévenu.

Vous aimerez aussi...

11 réponses

  1. Dansimati dit :

    Si tu as des photos, je suis preneuse… photos@orcidee.ch

  2. MJ dit :

    Et une fois de plus, je rate Orcidée. Note c’est semi-volontaire : voir que ta partie était complète le lendemain de son annonce fut désappointant. Faudra que je trouve une autre occasion pour m’incruster à ta table.

    MJ

    • Alias dit :

      Si tu as envie de descendre jusqu’à Saxon, je serai à la Fête du Jeu dans trois semaines. Note que le scénario que je joue, c’est « L’Héritage », que tu connais déjà.

      • MJ dit :

        Oh ! Merci de l’adresse, je connaissais pas du tout.
        Par contre va falloir que je jongle beaucoup vu les dates et le lieu. Bref, je vais regarder.

        Concernant le scénar, je serais pas le premier à venir juste pour voir ce que ça donne entre tes mains, si ?

        MJ

  1. 02/04/2012

    […] Alias, j’ai été à la con­vention Orc-Idée à l’EPFL. Comme chaque année ça a été […]

  2. 04/04/2012

    […] rires et de délires. Je suis un peu en retard pour mon petit compte-rendu perso (quand je vois que Alias, Thias ou encore Paragon pour ne citer qu’eux ont déjà rendu leurs copies)… Que […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

%d blogueurs aiment cette page :