Osaka : Ville barge

Je veux bien qu’on soit au Japon et que les villes y soient un peu barrées de la tête, mais, jusqu’à présent, je crois qu’on a rien vu d’aussi barré qu’Osaka.

Je ne sais pas trop à quoi ça tient, mais la ville semble être un concentré de bargeitude japonaise, avec des immeubles délirants, des aberrations architecturales majeures, des galeries marchandes gigantesques, labyrinthiques et encore plus assourdissantes que celles de Tokyo (on y trouve aussi plus de choses – enfin, plus de choses que j’y cherche), et tout et tout.

Pour tout arranger, même les Japonais pensent qu’Osaka est une ville de cinglés qui parlent un patois incompréhensible et ont des coutumes de sauvages.

Cela dit, on y mange très bien.

Naviguer dans cette série

Japon : La vie de châteauJapon : Attention, cycliste méchant

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :