Pelican: Forever Becoming

Parfois, ça fait du bien de prendre du recul. Dans le cas de Pelican, groupe de post-métal US qui a été ma porte d’entrée sur le genre, il s’est écoulé quatre ans entre ce nouveau Forever Becoming et le précédent, What We All Come To Need.

En écoutant ce nouvel album, j’ai l’impression de retrouver le Pelican des débuts, ce qui a ses bons, mais aussi ses mauvais côtés. Bons côtés, parce que j’ai toujours aimé ce style instrumental, râpeux et atmosphérique à la fois, ces atmosphères de fin du monde, à mi-chemin entre La Route et une visite dans le centre-ville de Detroit.

Mauvais, parce qu’on ne peut pas dire qu’avec cet album, Pelican renouvelle le genre. Forever Becoming reprend les bonnes vieilles recettes du post-métal d’il y a dix ans, variante pur instrumental, avec une bonne grosse batterie qui tabasse et des guitares qui hurlent, feulent, grognent et, dans le même temps, dessinent des mélodies aériennes.

Parmi les huit pistes, parfois fort longues (cinquante minutes au total), qui composent cet album, je retiendrai particulièrement « Deny the Absolute » – et pas seulement parce que le titre correspond avec ma philosophie personnelle. C’est un petit bijou de brutalité maîtrisée.

Dans un autre registre, tout en demi-mesure, « Immutable Dusk » et « Threnody » sont également très sympathique. De façon générale, Forever Becoming est un très bon album dans le genre, une bande-son post-apocalyptique instrumentale.

Forever Becoming est dispo sur Bandcamp (curieusement, pas d’écoute possible, mais il y a quelques morceaux sur le site du groupe) et dans toutes les bonnes crèmeries. Je vous le recommande avec ferveur si vous êtes un amateur de post-métal instrumental qui mord « à l’ancienne ».

Alias

Stéphane “Alias” Gallay, graphiste de profession, quinqua rôliste, amateur de rock progressif, geek autoproclamé et résident genevois, donc grande gueule. On vous aura prévenu.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

%d blogueurs aiment cette page :