Perhaps: Volume Two

Il y a un an, une bande de potes originaires de Boston se lançait dans la production d’un petit album de rock progressif improvisé, sous le nom de Perhaps. Cet album, c’était Volume One, qui se taillait alors un petit succès d’estime par son approche radicale. Il y a quelques semaines, Volume Two est sorti et il montre à mon avis les limites du genre.

Enfin, c’est surtout qu’à mon humble avis, ce deuxième album va bien plus loin dans le côté improvisation et déconstruit et, du coup, il m’apparaît comme très décousu, partant réellement dans tous les sens, avec moins de parties mélodiques qui éveillent mon intention.

Ce n’est pas que je n’aime pas le nawak, mais à petites doses seulement; un peu en contrepoint. Tout au long des vingt-huit minutes de l’unique piste de Volume Two, c’est le contraire: on a surtout le chaos qui domine, avec quelques parties mélodiques (qui me rappellent parfois Umphrey’s McGee, mais en plus complexe, en sus du final façon post-rock) pour faire contrepoint.

En fait, j’ai l’impression que cet “album” est plutôt une sorte de face B du précédent, un morceau qui complète son illustre prédécesseur et en renforce le concept, sans forcément amener quelque chose de nouveau. Du coup, c’est intéressant, parfois enthousiasmant, mais ce qui fait peut-être du sens en concert – l’improvisation musicale – se retranscrit somme toute assez mal en album studio.

Toujours est-il que les amateurs d’expérimentations musicales méritent de s’intéresser à ce projet, qui propose en plus ses morceaux en téléchargement à prix libre. Vous pouvez écouter et télécharger Volume Two (et son grand frère) sur Bandcamp.

Pour soutenir Blog à part / Erdorin:

Blog à part est un blog sans publicité. Son contenu est distribué sous licence Creative Commons (CC-BY).

Si vous souhaitez me soutenir, vous pouvez me faire des micro-dons sur Flattr, sur Liberapay, sur MyTip ou sur uTip (si vous n'avez pas de sous, uTip propose également de visionner des pubs). Je suis également présent sur Tipeee pour des soutiens sur la longue durée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :