Blog à part Rock et metal progressifs, science-fiction, jeu de rôle et divagations de vieux gauchiste; maison fondée en 2002

Pervy Perkin: Ink

Ok, dans le genre obscur, je vous balance encore une fois du lourd (découvert via ProgArchives): Pervy Perkin est un groupe espagnol – madrilène, pour être précis – qui donne dans le rock et le métal progressif et qui propose son premier double album, Ink, gratos au téléchargement, sous licence Creative Commons (non-commerciale, partage dans les mêmes conditions). Comme ça, parce que.

Au niveau des influences, on retrouve les suspects habituels, Marillion et Dream Theater en tête. Tout au long des deux heures et dix-sept minutes de l’album, l’ambiance oscille entre rock progressif contemporain, métal progressif, mais également des parties beaucoup plus surprenantes, à base de rock électronique (“Shades under a City Lamppost”) ou de Joe Satriani (“Epilogue”).

Ink a cependant deux défauts: d’une part, il est un peu trop éclectique et part un peu dans tous les sens. Je dirais presque qu’il est trop long, un peu comme si le groupe avait voulu balancer d’un coup tout ce qu’il avait sur le cœur. D’autre part, les parties vocales ne sont pas toujours très bien maîtrisées; c’est d’ailleurs assez étrange, parce que par moments, ça passe très bien et, à d’autres, ça coince.

C’est un peu dommage, parce qu’en faisant abstraction de ces problèmes – ce qui n’est pas toujours facile, surtout pour le second – on entend clairement qu’il y a un gros potentiel. Les musiciens de Pervy Perkin sont loin d’être des mauvais – surtout que, si j’en crois leur biographie, ce sont plutôt des p’tits jeunes qui débutent.

Si vous êtes moins allergiques que moi aux vocaux un peu forcés, je vous conseille d’aller jeter une oreille sur Ink, par exemple sur la page Bandcamp du groupe. Pour les fainéants, je vous place un gros extrait (environ les trois-quarts) de l’album via Soundcloud:

Pour soutenir Blog à part / Erdorin:

Blog à part est un blog sans publicité. Son contenu est distribué sous licence Creative Commons (CC-BY).

Si vous souhaitez me soutenir, vous pouvez me faire des micro-dons sur Flattr, sur Liberapay, sur MyTip ou sur uTip (si vous n'avez pas de sous, uTip propose également de visionner des pubs). Je suis également présent sur Tipeee pour des soutiens sur la longue durée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :