Petit traité de surmédiatisation à l’usage des rôlistes

Imaginez un gros barbare qui n’aime pas le flan au caramel. Ça arrive. Or, ce barbare arrive dans une pièce dans lequel il y a un flan au caramel. Il sort sa grosse masse d’arme (+2 contre les flans au caramel) et donne un gros coup dedans. Résultat, il y a du flan au caramel partout dans la pièce – y compris sur le gros barbare qui n’aime pas le flan au caramel.

Maintenant, imaginons que ce gros barbare s’appelle Streisand. Ça arrive aussi. Un des camarades de Streisand, un magicien facétieux, immortalise l’instant précédent à l’aide d’une illusion très réaliste, qu’il envoie par palantir à tous ses copains. Streisand se fâche, menace de casser la gueule du magicien, qui s’empresse de râler auprès de sa guilde. Résultat: l’illusion fait le tour de le palantirosphère en à peine quelques lunes et Streisand est ridicule dans tout le royaume.

Replacé dans un contexte moderne, le double exemple ci-dessus est connu sous le nom d’Effet Flamby et d’Effet Streisand. Remplacez le flan au caramel par un site internet tenu par des chrétiens fondamentalistes qui pond un article sur le jeu de rôle et vous aurez une idée du truc qui commence sérieusement à m’agacer ces temps-ci. Oh, pas le site en question, mais les réactions de certains de mes collègues en blogueries rôlistes, qui montent les tours comme les motards du Joe Bar’s Team à un feu rouge.

Posons les choses ainsi: soit ce site est sérieux et vous n’êtes pas le public-cible, soit il ne l’est pas et vous venez de vous faire troller. Comme on disait il y a une décennie sur Kuro5hin: YHBT. YHL. HAND. Dans tous les cas, vouloir y répondre est une ânerie; au mieux, ils ne vous écouteront pas et, au pire, ils utiliseront vos attaques pour jouer les martyrs.

Ce genre de site ayant le plus souvent une diffusion encore plus microscopique que le vôtre, le mieux est de les ignorer. Éventuellement de vous moquer d’eux, si vous êtes à la recherche d’un exutoire. Surtout pas de leur faire de la pub en mettant le lien sur vos sites à vous – encore moins en utilisant des termes comme “contre-attaque” ou “part en guerre”!  Là encore, s’ils sont sérieux, ils n’attendent que ça.

Le jeu de rôle, comme la littérature de fantasy ou de science-fiction (ou la littérature en général), attire les fondamentalistes. Insérez ici comparaison scato. On a déjà eu droit à l’involontairement hilarant Dark Dungeons de Jack Chick ou, plus récemment, à Info-sectes (ou: “je suis une secte, voilà mon info”), entre autres. Encore une fois, vous, rôlistes, n’êtes pas le public-cible de ces sites.

Si vous voulez vraiment faire quelque chose, plutôt que de dénoncer des effets de bord et de vous lancer dans des lettres ouvertes qui ne seront statistiquement lues que par vos pairs (ou par des gens qui les utiliseront contre vous), écrivez plutôt des textes qui expliquent pourquoi le jeu de rôle, la science-fiction (et même la fantasy, soyons fous!) c’est bien. Ce sera sans doute plus productif.

Pour soutenir Blog à part / Erdorin:

Blog à part est un blog sans publicité. Son contenu est distribué sous licence Creative Commons (CC-BY).

Si vous souhaitez me soutenir, vous pouvez me faire des micro-dons sur Flattr, sur Liberapay, sur MyTip ou sur uTip (si vous n'avez pas de sous, uTip propose également de visionner des pubs). Je suis également présent sur Tipeee pour des soutiens sur la longue durée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

42 commentaires sur “Petit traité de surmédiatisation à l’usage des rôlistes”

%d blogueurs aiment cette page :