Blog à part Rock et metal progressifs, science-fiction, jeu de rôle et divagations de vieux gauchiste; maison fondée en 2002
Pg.lost: Key

Pg.lost: Key

Eh oui, encore un album de post-rock! Et en plus, pas un tout récent non plus: Key, de Pg.lost, date de 2012. Mais ça faisait un moment que j’entendais ce groupe en bande-son à des concerts de post-rock et j’ai voulu découvrir ce que ça donnait avec moins de gens bruyants autour.

(Oui, j’ai raté Versus, leur dernier, sorti chez Pelagic et pas dispo sur leur Bandcamp. Honte sur moi.)

Pg.lost est un groupe suédois, qui se décrit comme un collectif d’instrumentalisme expérimental. Bon, le côté expérimental était peut-être d’actualité à sa formation, vers 2005, mais aujourd’hui, leur musique se définit comme du post-rock assez classique.

Key compte sept pistes, entre cinq et treize minutes, et dure un peu moins d’une heure. C’est un format somme toute assez classique, là aussi.

Disons que, sur cet album, il est difficile de séparer Pg.lost de la myriade de groupes de post-rock instrumental qui constellent la scène actuelle. Sauf sur un point: c’est très, très bien foutu.

C’est aussi un album très électrique, puissant et intense. Pg.lost n’a peut-être pas inventé l’eau chaude, mais avec, ils savent faire un excellent café. Ou un thé, si vous préférez.

Key est un album qui comporte un nombre assez faramineux de passage de très haute volée, avec notamment des montées en puissance de folie qui se mesurent aisément à celles des grands noms du genre. Je citerais notamment « Sheaves » ou le final de « I Am Destroyer », au titre prédestiné.

Si vous connaissez votre petit bréviaire post-rock, il est fort possible que Key soit déjà dans votre collection. Si ce n’est pas le cas, je vous conseille instamment de vous intéresser à Pg.lost (disponible sur Bandcamp, lui). Même après huit ans, c’est un album qui a des choses à nous apprendre.

Bonus: la non-vidéo de « I Am Destroyer »

Pour soutenir Blog à part / Erdorin:

Blog à part est un blog sans publicité. Son contenu est distribué sous licence Creative Commons (CC-BY).

Si vous souhaitez me soutenir, vous pouvez me faire des micro-dons sur Flattr, sur Liberapay, sur MyTip ou sur uTip (si vous n'avez pas de sous, uTip propose également de visionner des pubs). Je suis également présent sur Tipeee pour des soutiens sur la longue durée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :