Port Noir: Any Way the Wind Carries

Port Noir: Any Way the Wind Carries

Si je devais résumer en une phrase Any Way the Wind Carries, album du groupe suédois et néanmoins francophile Port Noir, c’est “Muse, version rock progressif”. Ce serait un peu taquin pour Muse (et probablement aussi pour le rock progressif), mais ça pose assez bien les choses.

La musique de Port Noir emprunte en effet aussi bien au rock progressif mélancolique, façon Porcupine Tree et modernes consorts, qu’au pop-rock grandiloquent, genre Queen des temps modernes. Tout en restant très accessible, le groupe n’hésite pas à se lancer dans quelques acrobaties stylistiques.

L’album compte douze pistes, entre trois et cinq minutes, ce qui est un peu frustrant pour le prog-head moyen, ce d’autant plus que certaines compositions de Any Way the Wind Carries portent en elle un souffle épique dont on imagine qu’il pourrait se développer un peu plus loin qu’un bête cut radio.

Le parallèle avec Muse est surtout frappant par la voix de Love Andersson, tout à fait dans le style de Matthew Bellamy, quoique peut-être moins théâtrale. Ce qui n’est pas un mal. Plus surprenant, les injections de paroles en français, comme sur “Onyx” ou “Fur, Rye”.

Port Noir est un groupe intéressant. Il tente une jonction entre le prog et un rock alternatif plus “grand public” et y parvient plutôt bien. Qui plus est, il est servi par un trio de musiciens très compétents. Malgré tout, j’ai de la peine à être pleinement enthousiasmé. C’est bien fait, mais ce n’est pas un style qui me parle plus que cela.

Mais comme il est de notoriété publique que je suis un vieukon avec des goûts de chiottes, plutôt que de me croire sur parole, allez plutôt jeter une oreille sur Any Way the Wind Carries. Objectivement, il vaut le coup d’y jeter une oreille. Ou deux.

Kudos à Neoprog, à qui je dois la découverte.

 

Pour soutenir Blog à part / Erdorin:

Blog à part est un blog sans publicité. Son contenu est distribué sous licence Creative Commons (CC-BY).

Si vous souhaitez me soutenir, vous pouvez me faire des micro-dons sur Flattr, sur Liberapay, sur MyTip ou sur uTip (si vous n'avez pas de sous, uTip propose également de visionner des pubs). Je suis également présent sur Tipeee pour des soutiens sur la longue durée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Commentaire sur “Port Noir: Any Way the Wind Carries”

%d blogueurs aiment cette page :