Blog à part le retour du remake du reboot reloaded (épisode IV)
Prog From Home

Prog From Home

Le site américain The Prog Report a mis en place, le week-end passé, un événement particulier en ces temps de confinement: Prog From Home.

Quelque part entre le concert all-stars et la vidéoconférence, c’est une émission de près de trois heures pendant laquelle des dizaines d’artistes de rock progressif viennent jouer depuis chez eux. Oui, trois heures. Preuve supplémentaire que les artistes de prog ne savent jamais s’arrêter.

Quand je dis « all-stars », un simple coup d’œil à la liste devrait faire baver le prog-head moyen: Magenta, Haken, Enchant, Dave Kerzner, Casey McPherson (Flying Colors), Michael Sadler (Saga), Carl Palmer, Jordan Rudess (Dream Theater), Nick Barrett (Pendragon), Steve Hackett, Ray Wilson et j’en oublie.

Mention spéciale à Mike Portnoy, qui clôt l’événement et s’amuse beaucoup à jouer presque de tous les instruments (avec quelques invités, ainsi que sa propre fille au chant). D’ailleurs, regardez Prog From Home jusqu’à la fin, ça se termine vraiment en apothéose.

Pour être très honnête, il y a quelques artistes qui se contentent d’un coucou-soutien-aux-soignants, mais la plupart viennent jouer un, voire deux compositions. Souvent, c’est un artiste tout seul, parfois un « multicast » des membres du groupe, chacun depuis chez lui.

Il y a d’ailleurs un côté assez touchant, très humanisant, de voir ces musiciens dans leur intimité, en quelque sorte. Souvent, ils jouent depuis leur home studio, mais parfois aussi depuis leur jardin (Peter Jones), voire leur salon (Neal Morse).

Alors oui, trois heures, c’est long. Mais c’est aussi très varié, avec quelques Grands Anciens et pas mal de p’tits jeunes qui commencent à se faire un nom sur la scène. Et si, des fois, la qualité de la vidéo est très approximative, le son est le plus souvent au taquet.

Je trouve aussi dommage que les artistes qui jouent sont quasiment tous américains ou anglais. Il y a des exceptions, mais on doit pouvoir les compter sur les doigts d’une main. Au vu de l’impressionnante vitalité de la scène prog dans les pays nordiques ou en Europe de l’Est, ça fait un peu trop anglocentré.

Prog From Home a d’abord été diffusé en live le 9 mai, puis mis en ligne le lendemain. Vous pouvez le regarder sur YouTube.

Pour soutenir Blog à part / Erdorin:

Blog à part est un blog sans publicité. Son contenu est distribué sous licence Creative Commons (CC-BY).

Si vous souhaitez me soutenir, vous pouvez me faire des micro-dons sur Flattr, sur Liberapay, sur MyTip ou sur uTip (si vous n'avez pas de sous, uTip propose également de visionner des pubs). Je suis également présent sur Tipeee pour des soutiens sur la longue durée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :