Protector

Une des dernières conneries sur lesquelles je passe un temps invraisemblable, c’est le site de jeux en technologie Flash Kongregate. Plus particulièrement, ces derniers jours, je m’amuse comme un petit fou avec Protector.

Protector est une (énième) variante de jeux de stratégie, dits “tower defense” — parmi lesquels le Desktop Tower Defense dont j’avais précédemment parlé. Le principe est de construire et d’améliorer une défense, composée de postes ayant des capacités offensives variables, face à des hordes d’envahisseurs suivant un chemin donné. Le genre est né, semble-t-il, d’un niveau de Warcraft 1.

Dans Protector, l’originalité est que certaines hordes ont des résistances à des éléments donnés, qui varient suivant les vagues (ce qui n’est pas nouveau), mais qu’une fois posée, une pièce de défense ne peut être changée. Ainsi, si vous construisez des mages de feu et que, plus tard, vous tombez sur une bestiole qui non seulement résiste au feu mais en plus l’absorbe pour se régénérer, ça va être très dur…

Le jeu complet ne compte pas moins de 22 cartes, de difficulté et de longueur variables. Les pièces de défense sont au nombre de neuf, dont quatre ne sont activables que par un système de talents qui augmentent avec le nombre de cartes réussies.

Stratégie, tactique et gestion: le trio gagnant pour un bon jeu.

Pour soutenir Blog à part / Erdorin:

Blog à part est un blog sans publicité. Son contenu est distribué sous licence Creative Commons (CC-BY).

Si vous souhaitez me soutenir, vous pouvez me faire des micro-dons sur Flattr, sur Liberapay, sur MyTip ou sur uTip (si vous n'avez pas de sous, uTip propose également de visionner des pubs). Je suis également présent sur Tipeee pour des soutiens sur la longue durée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :