Pure Reason Revolution: Live at NearFEST 2007

Dernier papier sur les albums en concert (je ne vais pas vous parler de celui d’Änglagård, parce que j’ai même du mal à me souvenir de ce que c’est, même après l’avoir écouté) récemment achetés, mais pas des moindres. Le Live at NearFEST 2007 de Pure Reason Revolution est un aperçu intéressant de ce que sait faire ce quatuor britannique en matière de prestation en concert.

Tout n’est pas parfait: encore une fois, c’est un live qui manque de live… C’est un aspect qui peut être aisément oublié tant la musique de Pure Reason Revolution, aux confluents du funk et du rock progressif des années 1970, avec une ambiance qui me rappelle les comédies musicales de Jean Yanne (ah, « Tilt pour Jésus-Christ« …) et un gros son contemporain en diable, dégage l’énergie qui semble manquer au public.

À moins que le groupe ne soit composé de vampires psychiques, absorbant l’énergie de leurs jeunes victimes pour la restituer sous forme de compos qui tuent. Si c’est le cas, « I, for one, welcome our new musical psychic vampire overlords.« 

Alias

Stéphane “Alias” Gallay, graphiste de profession, quinqua rôliste, amateur de rock progressif, geek autoproclamé et résident genevois, donc grande gueule. On vous aura prévenu.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

%d blogueurs aiment cette page :