Blog à part le retour du remake du reboot reloaded (épisode IV)
Helsinki

Que faire à Helsinki quand on est un gros geek?

Je suis arrivé hier soir à Helsinki pour assister à une conférence. Comme elle ne commence que dans quelques heures, j’en ai profité pour faire un peu le tour de la ville. Ce n’est pas une très grande cité, ça a été donc assez vite fait.

Grâce à mes multiples contacts (kofrpgnetkof), j’ai trouvé Fantasiapelit, le magasin de jeu de rôle de la ville; la bonne nouvelle, c’est qu’il est en plein centre et à deux minutes de mon hôtel. La mauvaise, c’est qu’il ferme tôt le samedi et qu’il ne fait pas partie des boutiques ouvertes le dimanche en été.

En fait, il aurait fallu que je titre ce billet “Que faire à Helsinki un dimanche quand on est un gros geek?”…

Comme toujours, j’ai un peu vu le tout via le prisme de ma vision Aliasificator™, mais, toute mauvaise foi mise à part, Helsinki ressemble par beaucoup de côtés à Genève et à sa région. En prenant le bus régulier depuis l’aéroport, j’ai l’impression de faire un détour par le pied du Jura et certains quartiers ne dépareraient pas du côté du Vidollet ou du chemin Rieu. À côté de cela, il y a également des quartiers entiers d’immeubles très design peints de couleurs criardes, ainsi que des zones industrielles reconverties en zones de bureau ou en lofts branchés.

Bon, en même temps, Helsinki, c’est un vrai port de mer, avec des ferries dans lesquels on pourrait faire rentrer toute la flotte de la CGN et encore avoir de la place. C’est aussi une ville beaucoup plus au nord (c’est même le plus au nord où je ne sois jamais allé) et ça se sent tout de suite quand on s’aperçoit qu’on a passé minuit et qu’il fait encore un peu jour. Ça surprend.

Pour en revenir au côté geek, il y a l’air d’avoir du wifi partout. En tout cas, tous les cafés dans lesquels je me suis posé proposaient le service, le plus souvent gratuitement pour quelques heures. Il faut juste demander au bar, sans se laisser intimider par le Finnois, qui est une langue particulièrement obscure: la plupart des Finlandais parlent un anglais plus que correct.

C’est tout pour le moment; je posterai quelques photos plus tard.

Naviguer dans cette série

Delportismes suédois

Pour soutenir Blog à part / Erdorin:

Blog à part est un blog sans publicité. Son contenu est distribué sous licence Creative Commons (CC-BY).

Si vous souhaitez me soutenir, vous pouvez me faire des micro-dons sur Flattr, sur Liberapay, sur MyTip ou sur uTip (si vous n'avez pas de sous, uTip propose également de visionner des pubs). Je suis également présent sur Tipeee pour des soutiens sur la longue durée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :