Ray’s Day: fêtons la lecture

Je crois vous avoir déjà dit que Neil Jomunsi est un grand malade. Déjà, c’est l’auteur de Jésus contre Hitler, un jalon dans l’histoire de la bargitude littéraire. Ensuite, il est à l’origine du Projet Bradbury, qui est aussi un joli plan de cinglé. Cette semaine, voila-t-y pas qu’il lance Ray’s Day, une fête de la lecture, des lecteurs et des auteurs, le 22 août prochain.

L’idée est d’autant plus excellente qu’elle se situe juste avant une autre “journée internationale”, celle-ci consacrée au droit d’auteur. Là, il s’agit de célébrer l’autre bout de la chaîne, ceux sans qui même le meilleur auteur du monde n’est qu’un pousseur de mots.

Donc, que faire ce 22 août? En premier lieu, lire. Parce que lire, c’est bien. Mais, pour ceux qui écrivent, c’est aussi l’occasion de publier de l’inédit ou de mettre à disposition gratuitement un ouvrage qui ne l’est pas.

Pour ma part, ça tombe assez bien, parce que j’ai un peu des deux: d’une part, j’ai de l’Erdorin inédit qui n’attend que cela pour sortir – un assez gros “Fragment d’éternité” que j’ai rédigé il n’y a pas longtemps – et, d’autre part, j’ai du Tigres Volants à passer en licence Creative Commons, en l’occurrence Entre deux eaux, le livret  de l’écran du MJ.

C’est un peu dommage, parce que cette semaine tombe également du Read an RPG in Public; ça aurait été une bonne occasion de combiner les deux.

Toujours est-il que, ce 22 août, j’ai une assez bonne idée de ce que je vais faire. Et vous, vous lirez quoi?

(Image: “Perdu dans les livres” de Groume via Flickr, sous licence Creative Commons.)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

2 commentaires sur “Ray’s Day: fêtons la lecture”

%d blogueurs aiment cette page :