Ray’s Day: on remet ça?

Ray's Day 2016

Dans un peu moins d’un mois, le 22 août, ce sera le Ray’s Day, la fête des livres, des lecteurs et des auteurs. Lancé il y a trois ans par Neil Jomunsi en l’honneur de Ray Bradbury – le 22 août est le jour de sa naissance – l’événement se perpétue et c’est tant mieux!

Décentralisé et autogéré, le Ray’s Day propose une série d’animations possibles que l’on soit lecteur, auteur, éditeur ou libraire: construire une boîte à livres, écrire un article sur un article ou un auteur, « libérer » un texte, organiser une séance de dédicaces ou une présentation, etc. Nouveauté cette année: un thème autour du personnage de Jenny Everywhere, super-héroïne du domaine public, créée en 2002.

Pour ma part, j’ai décidé de faire quelque chose que j’aurais dû finir depuis un moment: libérer Le Secret du Domaine des trois sources, autrement dit la « campagne lupanar » de Tigres Volants et, ainsi, terminer la mise en ligne de toute la gamme sous licence libre (Creative Commons, partage dans les mêmes conditions).

Je ne peux que vous encourager à participer, d’abord parce qu’on ne fête jamais assez le livre, au sens large du terme, mais aussi parce que le Ray’s Day est aussi une fête des communs, du domaine public vivant, du partage et de la création non commerciale. Et ça, ce n’est pas peu dire qu’on en a besoin.

 

Alias

Stéphane “Alias” Gallay, graphiste de profession, quinqua rôliste, amateur de rock progressif, geek autoproclamé et résident genevois, donc grande gueule. On vous aura prévenu.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

%d blogueurs aiment cette page :