Recherchez, piratez: soutien à Bluetouff

Il y a quelques semaines, un jugement en appel a condamné Olivier Laurelli, alias Bluetouff, à €3000 d’amende. Son crime: avoir trouvé, au hasard d’une recherche à partir d’un site très connu et qui rime (mal) avec “muggle”, une palanquée de documents censément confidentiels.

Bon, les détails sont un chouïa plus compliqués que cela; pour ceux que cela intéresse, Maître Eolas explique cela beaucoup mieux que moi (et Bluetouff lui-même aussi). Toujours est-il que le fond de l’affaire, c’est qu’en France, on peut être condamné parce que l’admin d’un site officiel n’a pas fait son boulot.

On notera au passage que, d’après la loi Hadopi(tres), le défaut de sécurisation d’un réseau est un délit (en plus d’être une faute professionnelle majeure). Mais passons.

Bref, Bluetouff souhaite se pourvoir en cassation. Seulement, ce genre de blagues coûte des sous: environ €10000. Du coup, Reflets.info, le site dont il est un des fondateurs, a lancé une campagne de financement. C’est ce dont je voulais vous parler et, du coup, j’ai l’air fin, parce que les dix plaques ont été recueillies en moins de trois jours.

J’ai souscrit, parce que toute cette histoire sent la tentative d’intimidation étatique contre un hacktiviste et lanceur d’alerte plutôt actif. Sans aller jusqu’à la paranoïa conspirationiste, il est étonnant que le Parquet fasse appel d’un non-lieu dans une affaire où l’agence lésée ne prend même pas la peine de se porter partie civile.

Si ce jugement n’est pas cassé, il va faire jurisprudence et pourrait être utilisé contre toute personne qui, par hasard, découvre une faille dans un système sécurisé. Ce ne serait d’ailleurs pas la première fois, en France.

S’il est trop tard pour directement soutenir l’action en justice de Bluetouff, je vous encourage néanmoins à faire un geste pour Reflets.info, un média d’investigation avec des vraies images de chatons dedans.

(Photo: David Shankbone via Wikimédia Commons, sous licence Creative Commons.)

Pour soutenir Blog à part / Erdorin:

Blog à part est un blog sans publicité. Son contenu est distribué sous licence Creative Commons (CC-BY).

Si vous souhaitez me soutenir, vous pouvez me faire des micro-dons sur Flattr, sur Liberapay, sur MyTip ou sur uTip (si vous n'avez pas de sous, uTip propose également de visionner des pubs). Je suis également présent sur Tipeee pour des soutiens sur la longue durée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :