République démocratique populaire de Suisse

Régulièrement, la fort mal nommée Union démocratique du centre se rappelle à notre mauvais souvenir en lançant des projets spectaculairement nauséabonds et/ou stupides. Récemment, à côté d’un énième référendum sur l’asile, ils ont demandé que la Suisse cesse de respecter les traités internationaux s’ils interfèrent avec la loi suisse.

Oui, carrément.

Je ne reviendrai pas trop sur l’asile, c’est une des vieilles lubies de l’UDC – je soupçonne qu’ils ont une macro pour ça – et on sait pertinemment qu’ils truquent les chiffres.

Pour ce qui est du deuxième sujet, petit rappel: les traités internationaux sont supérieurs aux lois nationales parce que, précisément, ils sont internationaux. C’est un peu comme si on voulait que les lois soient supérieures à la constitution du pays – c’est d’ailleurs un peu ce que l’UDC fait déjà, en lançant des initiatives populaires en rafales, initiatives populaires qui sont des changements constitutionnels.

Le gros problème avec cette idée géniale, c’est que si la Suisse ne respecte plus le droit international, il y a fort à parier que les autres nations cessent de faire de même à l’égard de notre pays. Or, dans le droit international, il y a des babioles comme la neutralité de la Suisse ou le tracé de ses frontières. Je vous laisse savourer l’ironie de la chose.

On sait que la stratégie de l’UDC repose en grande partie sur le storytelling, sur une vision imaginée – et imaginaire – de la Suisse. Au final, j’ai l’impression que la Suisse rêvée par les actuels caciques du parti, Christoph Blocher en tête, c’est la Corée du Nord: une nation-forteresse, sans relations avec l’extérieur et qui ne laisse entrer ni sortir personne, avec une armée toute-puissante, un parti unique et un chef absolu.

Ça expliquerait bien des choses.

Pour soutenir Blog à part / Erdorin:

Blog à part est un blog sans publicité. Son contenu est distribué sous licence Creative Commons (CC-BY).

Si vous souhaitez me soutenir, vous pouvez me faire des micro-dons sur Flattr, sur Liberapay, sur MyTip ou sur uTip (si vous n'avez pas de sous, uTip propose également de visionner des pubs). Je suis également présent sur Tipeee pour des soutiens sur la longue durée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :