Le reste du premier samedi – Decipher: Intuition

Decipher: Intuition

Pour ce premier samedi de 2018, je vous propose un “reste du samedi” en solo, avec pour thème Alias et ses relations d’amour-haine, exemple numéro [beaucoup]: le djent. Illustration: Intuition, court album – limite EP – du groupe de metal progressif luxembourgeois Decipher. J’aurais vraiment voulu aimer cet album, recommandé par Clair & Obscur, et il s’en est fallu de peu.

La partie instrumentale du metal progressif de Decipher, tendance djent mélodique, se rapproche de certains de mes groupes préférés de ces dernières années – TesseracT en tête – mais le souci, c’est la voix. Je peux supporter le growl à petite dose, mais là, c’est trop et, en plus, dans une forme gutturale pas agréable.

C’est vraiment dommage, parce qu’Intuition propose de très belles plages mélodiques, notamment sur “The Alchemist” et sur l’instrumental “Mind Unfold”, et même une piste avec une voix féminine en clair, notamment sur “Soulbound”. En plus, on sent à l’écoute que c’est un groupe qui a un gros potentiel, autant au niveau des compositions que de l’interprétation.

Si vous aimez le djent et le metal progressif et que les growls de guerre ne vous font pas peur, Intuition est disponible sur Bandcamp, à l’écoute et au téléchargement – un peu cher à mon goût, mais baste. Perso, j’ai un peu de mal à le recommander, mais c’est plus une question de goûts personnels que de qualité intrinsèque.

Alias

Stéphane “Alias” Gallay, graphiste de profession, quinqua rôliste, amateur de rock progressif, geek autoproclamé et résident genevois, donc grande gueule. On vous aura prévenu.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :