Robot Chicken: Star Wars

Hier soir, tard, j’entend Isa hurler de rire depuis le salon: elle était en train de regarder Robot Chicken, une série qui passe dans Adult Swim, le programme explicitement pas-pour-les-enfants de Cartoon Network. Et pas non plus n’importe quel épisode de Robot Chicken: ceux spécial Star Wars.

Il faut vous dire que Robot Chicken est une série parodique, réalisée en animation de figurines genre Ken et Barbie, qui ressemble à une sorte de zapping dément entre extraits ultracourts de quelques secondes et mini-épisodes d’une ou deux minutes. Je me rappelle distinctement d’une très courte scène montrant Adam et Ève, vêtus de feuillages, et la seule réplique d’Ève: “Y’a encore une couille qui dépasse, là.”

Alors oui, je sais, je retarde un peu. Beaucoup, même: cette série tourne depuis quelques années aux USA et l’épisode en question date de 2007. Mais bon, ce n’est pas ma faute si Cartoon Network France n’a commencé à la diffuser que récemment.

Dans le cas de ces épisodes spécial Star Wars – dont la version originale inclut les voix de Mark Hammill, Carrie Fischer, Malcolm McDowell, Hulk Hogan et même Georges Lucas en personne – c’est 22 minutes de délire pur et simple, avec les pilotes d’AT-AT qui font du rodéo, Palpatine qui engueule Vador pour la destruction de la première Étoile noire, un concours de “ta mère” et environ trente-sept variations sur le désormais emblématique “Luke, je suis ton père!”

Je ne suis pas sûr qu’il y ait de mots adéquats pour décrire le délire, entre humour pipi-caca, décalage massif, croisement sauvage de référence geeks et pur génie, mais c’est à voir au moins une fois dans sa vie.

Pour soutenir Blog à part / Erdorin:

Blog à part est un blog sans publicité. Son contenu est distribué sous licence Creative Commons (CC-BY).

Si vous souhaitez me soutenir, vous pouvez me faire des micro-dons sur Flattr, sur Liberapay, sur MyTip ou sur uTip (si vous n'avez pas de sous, uTip propose également de visionner des pubs). Je suis également présent sur Tipeee pour des soutiens sur la longue durée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :