Russian Circles: Geneva

Les mauvaises langues prétendront que la seule raison qui m’a poussé à acheter Geneva, le dernier album du trio post-rock Russian Circles, c’est un sentiment localo-nationaliste mal placé. Menteries pas vraies et erronées! J’ai également acheté le précédent, Station, mais il se trouve que celui-ci est le dernier en date.

En plus, la vraie raison pour laquelle je parle de cet album, c’est qu’il s’agit d’excellent post-rock instrumental, dans la lignée d’un Pelican ou d’un Maserati. Même si j’ai de plus en plus de mal à trouver de l’originalité dans ce genre musical, il y a quelques touches surprenantes dans cet album, comme la présence (subtile, mais concrète) de violon, notamment dans “Melee”.

Même s’il est clair que la prochaine révolution musicale ne sera pas post-rock, les amateurs d’ambiances sombres et plombées aux frontières du métal, typiques du genre, et d’instrumentaux qui se construisent sur la longueur seront comblés. On peut, pour s’en convaincre, écouter quelques extraits sur leur site Bandcamp.

Russian Circles, qui n’a de russe que le nom vu qu’ils sont originaires de Chicago, est une des quelques bonnes surprises recommandées par last.fm. Je vais peut-être finir par en faire quelque chose, de ce site…

Pour soutenir Blog à part / Erdorin:

Blog à part est un blog sans publicité. Son contenu est distribué sous licence Creative Commons (CC-BY).

Si vous souhaitez me soutenir, vous pouvez me faire des micro-dons sur Flattr, sur Liberapay, sur MyTip ou sur uTip (si vous n'avez pas de sous, uTip propose également de visionner des pubs). Je suis également présent sur Tipeee pour des soutiens sur la longue durée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :