Saga: 20/20

Et allez, avec 20/20, le nouvel album de Saga, c’est encore un groupe phare du rock progressif mâtiné AOR des années 1980 (de mes années 1980, en tous cas) dont je vais vous causer. À la différence du précédent – Asia, pour ceux qui auraient oublié – Saga est un groupe qui, à ma connaissance, n’a jamais fait de mauvais albums (Steel Umbrellas étant juste médiocre).

Bon, pour être tout à fait honnête, c’est un groupe qui a également fait très peu d’albums vraiment excellents, à part peut-être l’emblématique Heads or Tales ou Generation 13, qui tellement bizarre qu’il en est un peu hors concours. Ou alors les albums live, comme Contact.

Pour ce qui est de 20/20, on pourrait dire que le titre est exagéré en ce que cet album ne mérite pas vraiment une telle note, mais plutôt un honnête 14 ou 15. Dans la production récente du groupe, c’est un peu le haut du panier, avec des morceaux de très haut vol (“Six Feet Under”, “One of These Days”, Show and Tell”).

Une chose qu’il faut laisser à Saga, c’est que même au plus fort de leurs expérimentations, ils n’ont jamais réellement oublié leur identité en cours de route et que, du coup, leur son, à mi-chemin entre le rock progressif et le hard-FM, est immédiatement reconnaissable entre mille.

Un des éléments si caractéristiques est les duels-poursuites entre guitares et claviers, les deux ayant d’ailleurs des sonorités très typées. On en a de très beaux exemples dans “Show and Tell”, qui peut difficilement être plus Saga que ça. Sans oublier la voix de Michael “I’m Back” Sadler, le chanteur iconique du groupe.

Bon, je soupçonne que Saga est encore un de ces groupes au sujet desquels je suis absolument incapable d’être objectif, vu qu’il fait partie de la bande originale de mes années adolescentes. Cela ne m’empêchera pas d’affirmer que 20/20 est un des tous bons albums du groupe, ce qui en fait un très bon album de rock progressif.

Pour soutenir Blog à part / Erdorin:

Blog à part est un blog sans publicité. Son contenu est distribué sous licence Creative Commons (CC-BY).

Si vous souhaitez me soutenir, vous pouvez me faire des micro-dons sur Flattr, sur Liberapay, sur MyTip ou sur uTip (si vous n'avez pas de sous, uTip propose également de visionner des pubs). Je suis également présent sur Tipeee pour des soutiens sur la longue durée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :