Shakary: Shakary 2006

Il était une fois un groupe de rock progressif suisse qui s’appelait Shakary. Non, pas Shakira: j’ai bien dit rock, progressif et suisse! Jamais entendu parler? Moi non plus, jusqu’à peu. Et pourtant…

Il était une fois un groupe de rock progressif suisse qui s’appelait Clepsydra et qui a produit, entre 1991 et 2002, quatre albums de néo-prog de très haute tenue. Shakary est un projet annexe de trois des musiciens de Clepsydra qui, a la disparition du premier groupe, deviendra un groupe a part entière.

Shakary 2006 est un double CD qui regroupe les deux premiers albums du groupe (Alya et The Last Summer) dans des versions retravaillées et avec des nouvelles parties vocales.

En fait, en écoutant cet album, j’aurais pu me douter de cette filiation: mêmes parties instrumentales en grande partie classiques du genre néo-progressif, avec envolées aux claviers et à la guitare (surtout la guitare, en fait), mêmes parties vocales un ton plus faible et qui plombent un peu l’ensemble.

Ce n’est pas que Noel McCalla, qui a spécialement été appelé pour refaire toutes les parties chantées de l’album, soit un mauvais vocaliste (au vu de son CV, qui inclut Manfred Mann Earth Band et Mike Rutherford, ce serait malheureux), mais c’est plutôt la composition qui pêche: le chant arrive souvent comme un cheveu sur la soupe dans des instrumentalisations bien plus inspirées.

Musicalement, on est très proche de ce que faisaient Marillion, Pendragon ou même Twelfth Night au début des années 1980; certains morceaux contiennent même un violon qui rappelle UK (notamment sur “Time Trap” ou “First Inquisition”) ou quelques instrumentations classiques. Mais, surtout et comme mentionné, on est très proche de ce que faisait Clepsydra.

En soi, ce n’est pas un mal; il faut juste voir Shakary comme le rejeton naturel de Clepsydra, avec une bonne dose de son ADN musical sous la forme de musiciens forts talentueux avec un goût prononcé pour les soli de guitares et de claviers et les mêmes défauts. Rien de rédhibitoire pour ceux qui aiment les belles mélodies.

Pour soutenir Blog à part / Erdorin:

Blog à part est un blog sans publicité. Son contenu est distribué sous licence Creative Commons (CC-BY).

Si vous souhaitez me soutenir, vous pouvez me faire des micro-dons sur Flattr, sur Liberapay, sur MyTip ou sur uTip (si vous n'avez pas de sous, uTip propose également de visionner des pubs). Je suis également présent sur Tipeee pour des soutiens sur la longue durée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

2 commentaires sur “Shakary: Shakary 2006”

%d blogueurs aiment cette page :