Spynest mission 2: Opération Excalibur

“Opération Excalibur” est le deuxième tome de Spynest, les aventures extra-pulpesques de l’agent secret britannique Ian Flemming, qui fait directement suite au premier, “Birdwatchers“, puisqu’on retrouve notre héros et sa coéquipière navajo à bord d’un avion allemand Blohm & Voss asymétrique, sans train d’atterrissage, au-dessus de l’Angleterre.

Un atterrissage sur le ventre plus tard (passablement aidé par une chasse britannique peu encline à la plaisanterie) et voici l’improbable duo lancé vers une nouvelle mission, elle aussi improbable: éliminer le roi de Grande-Bretagne. Pas l’actuel, bien sûr: l’ancien, Édouard VIII.

“Improbable” est le mot-clé de cette série, entre les bricolages nazis anachroniques, la mission (même si elle est basée sur une réelle opération des Services secrets britanniques) et son déroulement (si vous n’aviez jamais imaginé Winston Churchill faisant du parachutisme, vous allez être servi) ou la plastique mammaire antigravité des personnages féminins.

Mais ça passe: assez rapidement, on se laisse prendre à l’ambition british-pulp de cette bande dessinée sans prétention. C’est un peu comme un blockbuster à la Captain America, avec un peu moins de super-pouvoirs (mais quand même un super-nazi cybernétisé) et à peu près autant de prototypes (notamment un Heinkel 111Z et des Flettner Fl 282 Kolibri).

Je suis un peu moins fan du dessin de Christophe Alliel, qui n’est en soi pas mauvais et convient assez bien au côté action de l’histoire, mais qui pêche dans le dessin des personnages masculins (qui tendent un peu tous à se ressembler) et a un mécha-design un peu trop blocky. Cela reste un problème mineur.

Spynest a toutes les marques d’une très honnête série B truffée d’action et d’humour, sans trop se prendre au sérieux, et ce deuxième est une suite digne du premier tome.

Pour soutenir Blog à part / Erdorin:

Blog à part est un blog sans publicité. Son contenu est distribué sous licence Creative Commons (CC-BY).

Si vous souhaitez me soutenir, vous pouvez me faire des micro-dons sur Flattr, sur Liberapay, sur MyTip ou sur uTip (si vous n'avez pas de sous, uTip propose également de visionner des pubs). Je suis également présent sur Tipeee pour des soutiens sur la longue durée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :