Steven Wilson: 4 1/2

Steven Wilson: 4 ½

Il y a des artistes qui parviennent à faire s’enthousiasmer les fans même pour leurs fonds de tiroir. Steven Wilson est de ceux-là et le prouve avec son nouvel album, 4 ½, cinq pistes tirées des sessions de ses deux précédents albums (Hand. Cannot. Erase. et The Raven that Refused to Sing) et une reprise d’un morceaux de Porcupine Tree.

Conçu comme un album de transition entre Hand. Cannot. Erase. et le prochain, 4 ½ ressemble un peu à un petit cadeau aux fans impatients, un peu moins de quarante minutes de pur Steven Wilson, avec deux pistes tutoyant les dix minutes.

Musicalement, on est clairement dans le créneau habituel du musicien, entre rock progressif moderne à la Porcupine Tree et pop alternative, avec des bouts d’électro. Comme d’habitude, Steven Wilson y fait une démonstration de son talent indéniable pour tisser des mélodies qui peuvent aussi bien enthousiasmer des prog-heads que des amateurs de pop-rock plus classique.

On peut tout à la fois s’émerveiller sur les parties instrumentales de “My Book of Regrets” ou de “Vermillioncore” comme sur le côté catchy d’un “Happiness III” ou de “Don’t Hate Me”, en duo avec la chanteuse israélienne Ninet Tayeb.

Avec 4 ½, on n’a pas l’album de l’année, mais pas non plus une compile de restes indigestes. La qualité est peut-être un poil en-dessous de ce que produit habituellement Steven Wilson, mais ça reste tout de même de très haut niveau.

Hélas, pas de bonus audio ou vidéo pour cet album. Rien de légal, en tous cas.

Pour soutenir Blog à part / Erdorin:

Blog à part est un blog sans publicité. Son contenu est distribué sous licence Creative Commons (CC-BY).

Si vous souhaitez me soutenir, vous pouvez me faire des micro-dons sur Flattr, sur Liberapay, sur MyTip ou sur uTip (si vous n'avez pas de sous, uTip propose également de visionner des pubs). Je suis également présent sur Tipeee pour des soutiens sur la longue durée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

2 commentaires sur “Steven Wilson: 4 ½”

%d blogueurs aiment cette page :