Stream of Passion: A War of Our Own

Comme pour Darker Days, le précédent album de Stream of Passion, ce A War of Our Own ne se laisse pas chroniquer facilement. Le métal symphonique du groupe néerlandais, dominé par la voix de Marcela Bovio, continue son petit bonhomme de chemin à mi-chemin entre gros métal qui tabasse et semi-pop mélancolique.

On ne peut pas vraiment blâmer les musiciens, qui sont tout à fait compétents et sont capables de balancer des passages impressionnants, ni la chanteuse, qui assure plus que sa part et contribue en grande partie à l’identité sonore du groupe. En fait, ce sont les compositions qui me posent problème: jamais complètement métal, passant d’un style à l’autre avec un manque d’inspiration parfois flagrant et, de façon générale, un style qui peine à se renouveler au sein d’un genre déjà pas mal saturé.

A War of Our Own propose treize pistes pour un poil moins d’une heure de musique, d’où peinent à surnager des morceaux particuliers. “The Curse” et “A War of Our Own” sont sans doute les plus emblématiques et les plus réussis de l’album – coup de chance, ce dernier est le single et, du coup, existe en vidéo (ci-dessous).

Le reste n’est pas vraiment mauvais, mais pas franchement bon non plus; c’est bien exécuté, mais pas très inspiré. J’avais précédemment dit que je ne savais plus trop pourquoi je continuais à acheter les albums de Stream of Passion et A War of Our Own ne va pas vraiment arranger cette impression. Les amateurs de métal symphonique y trouveront peut-être leur compte, pour ma part je suis dubitatif.

Et non pas…

https://www.youtube.com/watch?v=09bj7MvTgLE

Pour soutenir Blog à part / Erdorin:

Blog à part est un blog sans publicité. Son contenu est distribué sous licence Creative Commons (CC-BY).

Si vous souhaitez me soutenir, vous pouvez me faire des micro-dons sur Flattr, sur Liberapay, sur MyTip ou sur uTip (si vous n'avez pas de sous, uTip propose également de visionner des pubs). Je suis également présent sur Tipeee pour des soutiens sur la longue durée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Commentaire sur “Stream of Passion: A War of Our Own”

%d blogueurs aiment cette page :