Blog à part Rock et metal progressifs, science-fiction, jeu de rôle et divagations de vieux gauchiste; maison fondée en 2002

Structurer le lupanar

Hier soir, deuxième scénario de la campagne lupanar avec mes joueurs “Tigres Volants canal historique” (et invités): au gré de l’organisation d’une négociation syndicale secrète, les personnages ont pu prendre leurs marques dans le Domaine des trois sources, tout en découvrant certains des petits secrets des pensionnaires.

Comme il s’agit un peu d’une séance de transition, j’avais un peu peur que ce soit trop décousu et que les joueurs s’ennuient. Je pense ne pas être arrivé à empêcher ça à 100%, mais à mon avis subjectif personnel à moi que j’ai, ça s’est plutôt bien passé. Les deux personnages highlanders nous ont offert un splendide numéro de duettistes (avec souvent le Talvarid bleu dans le rôle du clown blanc) et un peu tout le monde a eu son rôle à jouer. Les personnages sont désormais intégrés dans le domaine; mission accomplie.

Côté rédaction, je me félicite a posteriori de l’idée d’utiliser la réunion syndicale comme fil conducteur de la séance: ça a permis de structurer les différents éléments disparates du scénario autour des préparatifs, les uns agissant parfois comme diversion pour d’autres. Par contre, je vois qu’un des aléas que j’avais prévus ne s’intègre pas très bien dans la trame; il faut soit que je l’élimine complètement, soit que je le modifie pour qu’il ait plus d’influence sur le cours des choses.

Je suis également assez content d’avoir pu commencer à jouer plus sérieusement avec les quiproquos culturels qui à mon avis font une partie du charme de cette campagne (l’autre partie étant, disons, le charme, justement). C’est en grande partie dû au fait que les personnages terriens (ou assimilés: le Talvarid a été éduqué à Copacabana) se sont mis d’eux-mêmes en avant dans la séance. Ce qui est logique et une bonne chose, même s’il faut ensuite veiller à ce que les autres aient également un peu de temps à l’écran.

Je vais aussi devoir insister un peu dans le texte sur comment intégrer les personnages dans le domaine; s’il est vrai qu’en tant qu’actionnaires/co-propriétaires, ils n’ont en théorie rien d’autre à faire que profiter de la vie et du spectacle, c’est une bonne idée de faire en sorte qu’il s’impliquent personnellement dans la vie du domaine. Un des personnages, qui est pilote, a décidé d’utiliser une partie de sa fortune nouvellement gagnée pour acquérir (et retaper) une petite navette spatiale antigrav, pour servir de limousine VIP; quant au Talvarid de Copacabana, il a fait venir plusieurs dizaines de tonnes de sable pour transformer un des bungalow du domaine en paillotte de plage.

L’autre bonne nouvelle, c’est qu’avec les vacances, on a tous un peu plus de disponibilités pour jouer. La suite devrait donc se faire assez vite. J’ai hâte: les choses devraient bouger un peu plus.

Pour soutenir Blog à part / Erdorin:

Blog à part est un blog sans publicité. Son contenu est distribué sous licence Creative Commons (CC-BY).

Si vous souhaitez me soutenir, vous pouvez me faire des micro-dons sur Flattr, sur Liberapay, sur MyTip ou sur uTip (si vous n'avez pas de sous, uTip propose également de visionner des pubs). Je suis également présent sur Tipeee pour des soutiens sur la longue durée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

4 commentaires sur “Structurer le lupanar”

%d blogueurs aiment cette page :