Subsignal: Touchstones

Des fois, il suffit de pas grand-chose pour faire mon bonheur: Touchstones, le nouvel album de Subsignal, n’a l’air de rien avec son néo-prog très radio-calibré avec des faux airs de Yes récent ou d’Asia, voire Kansas, mais il est très agréable à l’écoute.

Le quintet allemand ne révolutionne certes pas un genre qui en aurait pourtant bien besoin, mais il sait accommoder les vieilles recettes avec une sauce contemporaine, beaucoup d’énergie et de savoir-faire. Une louche de métal, quelques sensibilités électro, du vintage bien maîtrisé, emballez c’est pesé!

Quasiment tous les douze morceaux de Touchstones semblent calibrés pour la radio: entre quatre et six minutes, des mélodies qui tapent fort et juste, du prog qui ne fait pas trop mal à la tête avec dix-sept changements de rythme à la minute, mais quand même un peu pour rassurer les prog-heads, des chœurs yessiens en diable, de la mélodie en pagaille.

Vous allez rire: ça fonctionne plutôt bien. Il y a peu de moments faibles dans cet album; pas vraiment de grand grand moment non plus, certes, mais Subsignal déroule son art avec un sens de la composition certain. Les morceaux plus calmes, comme “Wingless” sont plus l’occasion de respirer, tout en restant dans l’ambiance.

Si l’on n’est pas un inconditionnel du prog extrême, façon saut à l’élastique depuis le viaduc de Millau, ou si on est un peu nostalgique du Yes des années 1980 et des débuts d’Asia, Touchstones est un album qui offre une heure et quart de néo-prog de très bonne tenue.

Pour soutenir Blog à part / Erdorin:

Blog à part est un blog sans publicité. Son contenu est distribué sous licence Creative Commons (CC-BY).

Si vous souhaitez me soutenir, vous pouvez me faire des micro-dons sur Flattr, sur Liberapay, sur MyTip ou sur uTip (si vous n'avez pas de sous, uTip propose également de visionner des pubs). Je suis également présent sur Tipeee pour des soutiens sur la longue durée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

3 commentaires sur “Subsignal: Touchstones”

%d blogueurs aiment cette page :