Supprimons le service militaire obligatoire !

Je reprends ici le cri de guerre de Fred H: Supprimons le service militaire obligatoire ! Certes, l’honneur de l’initiative revient au Groupement pour une Suisse sans armée (GSSA), qui avait déjà fait parler de lui il y a plus de vingt ans en organisant un référendum populaire pour l’abolition complète de l’armée suisse en pleines célébrations de la “mob”, la mobilisation de 1939. Avec 36% de oui (dont la majorité à Genève et dans le Jura), j’en ris encore.

“L’armée suisse est la moins dangereuse du monde: elle ne tue que ses propres soldats” ricanait à l’époque l’humoriste Lova Golovitchner. Force est de constater que pas grand-chose n’a changé depuis: l’armée tue, pollue et rend con. Si on ne peut pas la supprimer, au moins faisons en sorte qu’elle arrête d’enquiquiner le citoyen moyen.

Pour soutenir Blog à part / Erdorin:

Blog à part est un blog sans publicité. Son contenu est distribué sous licence Creative Commons (CC-BY).

Si vous souhaitez me soutenir, vous pouvez me faire des micro-dons sur Flattr, sur Liberapay ou sur uTip. Je suis également présent sur Tipeee et sur Patreon pour des soutiens sur la longue durée.

6 réflexions au sujet de “Supprimons le service militaire obligatoire !”

  1. Farpaitement!

    Enfin, c’est ce que je voulais dire sans rien ajouter de plus, mais M. Le Filtre Anti-Spam a trouvé que mon commentaire était trop court, donc je me retrouve à rajouter des âneries plus longues afin de pouvoir mettre une ânerie plus courte.

    Répondre
  2. Comme dit sur l’aut’blog:

    Oui, le seul truc, c’est que l’école de recrue, c’est une bonne expérience pour apprendre aux gens à travailler avec des personnes différentes et à qui ils n’auraient certainement jamais adressé la parole sans ça.

    Après, le “J’vais à la guerre tout les ans”, j’dis pas, y a moins con… Une solution serait de laisser l’école de recrue en y apprenant des trucs plus utiles que “pan-pan t’es mort” comme les premiers secours, l’utilisation de matériel de protection et de sauvetage, etc. En maintenant les cours de tir non pas pour se défendre ou tuer, mais pour apprendre le respect qui est dû aux armes, le fait que c’est pas des jouets… Après, on peut faire passe 35 recrues d^’affilées derrière le même fusil, histoire qu’ils le prennent pas à la maison.

    Enfin, moi, je dit ça, je dit rien, hein! Mais il ya pas que du mauvais dans cette expérience, et à mon avis, c’est une nouvelle vision de l’armée qu’il faut, et pas une suppression.

    Répondre
    • On a déjà un truc comme ça: ça s’appelle l’école. Ça coûte moins cher et c’est beaucoup plus utile que de contribuer à l’augmentation des stats de l’alcoolisme, de la tabagie, des suicides, de la pollution et des déficits budgétaires.

      Si c’est pour faire du social, autant faire du social dès le départ et jusqu’au bout, sans tout le folklore panpan à testostérone.

      Répondre
      • Moins cher … ou pas.
        Actuellement l’armée suisse pompe 7.8% du PIB conte 9.8% pour l’éducation. (Source admin.ch).
        Après je dis cela, je dis rien.

        Répondre
          • Je ne parierais jamais sur un système qui prône l’égalité en utilisant un système de classement… Et puis, je n’ai jamais eu l’impression d’appartenir à un groupe à l’école… par contre, ce fût le cas dans ma section à l’armée.
            Le côté testostérone, c’est valable pour les fusiller et les grenadiers… moi je suis soldat d’hôpital, et pendant un mois, j’ai aidé les pensionnaires d’un EMS au frais de la grande muette… si ça c’est pas utile! Et il y a plein de troupes comme ça qu’on pour rendre utile: les chauffeurs pour le transport de matériel et de vivres pour des œuvres ou de personnes, les troupes de secours, els sanitaires et les soldats d’hôpital pour décharger le réseau médical en cas de gros pépin (ou à l’année pour ceux qui font leur école de recrue), les explorateurs et le génie pour maintenir un réseau de pistes forestières et de chemins de randonnées, etc.
            Mais je suis d’accord sur le fond, l’armée comme elle est actuellement, c’est très con!

            Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :