Syncromind Project: Syncronized

Je ne sais plus lequel de mes contacts a mentionné, au passage, l’existence de Syncronized, album de métal instrumental de Syncromind Project, concept né de la rencontre entre le guitariste italien Enzo Ferrara et le batteur polonais Vito Lis – rencontre à mi-chemin, donc en Bavière; je n’invente rien.

Le fait est que les mots-clés “métal”, “instrumental” et “creative commons” ont été suffisants pour me pousser à télécharger l’album. Par contre, si la page web du groupe mentionne “rock progressif”, le style musical est plus proche des bidouilles de guitar-heroes comme Joe Satriani. Personnellement, ça ne me dérange pas trop, ce genre de musique ayant bercé mes jeunes années, mais je comprends que ça en fatigue certains.

Syncronized a un format plutôt classique, limite calibré en soufflerie: huit pistes et quarante minutes, avec des morceaux entre trois minutes et demie et un peu moins de sept minutes. Le tout ressemble quand même beaucoup à ce que faisaient les sieurs Satriani, Vinnie Moore et autres Chastain au début des années nonante – avec quand même plus d’accents sur la mélodie et l’atmosphère que sur le côté “descente de manche comme sport de vitesse”, ce qui est assez heureux.

Dans le genre, Syncronized est plutôt bien fait, mais c’est un genre qui est quand même un peu passé de mode, non pas parce que mode, mais parce qu’on en a vite fait le tour. Il n’y a pas grand-chose dans cet album qui n’a pas déjà été entendu de multiples fois et s’il est difficile de prendre en défaut les musiciens sur leur interprétation, j’attends quand même plus d’inspiration dans les compositions, surtout pour un groupe qui se réclame du rock progressif.

Disons les choses ainsi: il y a vingt ans, cet album aurait mérité une place parmi les tous meilleurs du genre. Aujourd’hui, on est en droit de l’écouter avec plus de nostalgie que d’intérêt. C’est un effort très honorable de la part de musiciens plus que compétents, mais sur un canevas usé jusqu’à la trame.

Une petite écoute valant mieux qu’un long discours, vous pouvez écouter l’album en intégralité ci-dessous et/ou le télécharger (y compris au format FLAC) sur le site du groupe, sous licence Creative Commons non-commerciale, partage dans les mêmes conditions:

https://www.youtube.com/watch?v=xCP-8sLvJjY

Pour soutenir Blog à part / Erdorin:

Blog à part est un blog sans publicité. Son contenu est distribué sous licence Creative Commons (CC-BY).

Si vous souhaitez me soutenir, vous pouvez me faire des micro-dons sur Flattr, sur Liberapay, sur MyTip ou sur uTip (si vous n'avez pas de sous, uTip propose également de visionner des pubs). Je suis également présent sur Tipeee pour des soutiens sur la longue durée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

3 commentaires sur “Syncromind Project: Syncronized”

%d blogueurs aiment cette page :