Étiqueté : expérimental

Igorrr: Savage Sinusoid 0

Igorrr: Savage Sinusoid

Parfois, j’achète des albums sans trop savoir pourquoi. Dans le cas de Igorrr et de Savage Sinusoid, j’avais déjà entendu le nom, en rapport avec Corpo-Mente et la galaxie de groupes aux intitulés délirants autour de ce projet. Je pensais que ça allait être barré, mais j’ignorais à quel point.

Område: Nåde 0

Område: Nåde

Après le prog breton en breton, voici Nåde, deuxième album d’Område: du metal progressif avant-gardiste mâtiné d’électro ambiante et de musique symphonique, avec des titres en au moins cinq langues différentes et assemblé par un duo français sous les pseudonymes de Bargnatt XIX et Arsenic. Je pose ça, je laisse fuir les âmes sensibles et je reviens.

Thy Catafalque: Sgùrr 2

Thy Catafalque: Sgùrr

Si vous croyiez que vous en aviez fini avec les incarnations bizarroïdes de metal cinématique, détrompez-vous: il me reste encore quelques OVNIs en réserve, à commencer par le nouvel album de Thy Catafalque, intitulé Sgùrr. C’est hongrois et c’est concept.

0

Look to Windward: Kepler

OK, celui-ci est bizarre, même selon mes critères: Look to Windward est un groupe néo-zélandais qui, s’il emprunte son nom à un roman de Iain M Banks (déjà un bon point), n’emprunte par contre son rock progressif bizarre et discordant à pas grand-monde. C’est un peu le gamin bizarre du quartier à qui on ne prête pas ses jouets car on sait qu’on va les retrouver dans un état pas racontable et vaguement inquiétant.

0

Reign of the Architect: Rise

C’est marrant, mais ces derniers temps, je me suis retrouvé avec pas mal d’albums à chroniquer qui, d’une certaine manière, se ressemblaient. Ainsi, de même que le dernier Delain avait pas mal de points communs avec le dernier Sonata Arctica, ce Rise, premier album du groupe israélien Reign of the Architect, ressemble pas mal à celui de Theater of the Absurd, en ce qu’il représente un métal progressif qui en fait trop.

 

0

Theater of the Absurd: The Myth of Sisyphus

D’une certaine manière, je pourrais dire que The Myth of Sisyphus, du groupe américain Theater of the Absurd, illustre un des péchés capitaux du métal progressif: vouloir en faire trop (l’autre étant, bien entendu, ne pas en faire assez; le prog, si c’était simple, tout le monde en ferait).

2

Omb: SwineSong

Après avoir écouté leur premier album SwineSong, je suis à peu près certain que Omb est l’équivalent en hébreu de l’abréviation anglaise OMG. Ou WTF, c’est selon. Il faut dire que, dans le genre métal progressif sérieusement secoué de la tête, ce groupe originaire de Haïfa fait très fort!

0

Lilium Sova: Epic Morning

Je vous ai déjà parlé du groupe genevois Lilium Sova – mais si, lors du concert de Tides from Nebula, dont ils assuraient la première partie – et de leur rock ultra-énergique aux confins du post-métal bruitiste et du jazz progressif déjanté. Il se trouve que le concert en question était en quelque sorte le prélude à la sortie de leur deuxième album, Epic Morning.

0

Ihsahn: Eremita

Ihsahn est un projet que j’ai découvert il y a peu, via leur précédent album, AfterEremita va encore plus loin; cet avis tient lieu de faire-part. Je vous explique: à l’origine de Ihsahn, il y a donc un petit prodige du black métal, le norvégien Vegard Tveitan. Comme beaucoup de ses coreligionnaires, il est sorti du black métal pour s’aventurer dans des contrées encore moins accueillantes, aux confins du black métal, du rock progressif et du jazz expérimental.

7

Lou Reed & Metallica: Lulu

Je connais peu d’albums qui ont déclenché une telle tempête de matière brune dans le petit monde de la musique que ce Lulu, improbable collaboration entre Lou Reed et Metallica. 

7

The Ocean: Heliocentric / Anthropocentric

Voilà ce que c’est de trop fréquenter les bars à métaleux comme La Citadelle: on se fait refiler des bizarreries comme le double concept Heliocentric / Anthropocentric du groupe berlino-chauxdefonnier de post-métal expérimental The Ocean

0

Devin Townsend Project: Deconstruction / Ghost

Accrochez-vous à vos bretelles et préparez vos métaphores sur Janus ou Dr Jekyll et Mr Hyde: Devin Townsend, multi-instrumentiste canadien fou furieux, est de retour avec non pas un, mais deux albums: le surexcité Deconstruction et le sérénissime Ghost.

0

Ihsahn: After

Dans les arcanes du métal progressif, il y a des groupes qui éveillent votre attention, d’autres qui vous tapent tout de suite dans l’oreille et quelques-uns qui, à l’instar d’Ihsahn, vous attaquent le cerveau...