The American Dollar

C’est grâce aux recommandations de Last.fm que j’ai découvert The American Dollar et je ne sais pas ce qui doit le plus le surprendre: la qualité de ce groupe naviguant entre post-rock et ambiante ou le fait que Last.fm ait réussi à me sortir une nouvelle vraie recommandation qui me plaise. À sa décharge, je suppose qu’il doit être difficile à ses algorithmes de faire le tri dans ma bibliothèque musicale entre rock progressif, métal symphonique, post-rock et autres trucs bizarres.

Pour en revenir à The American Dollar – parce que c’est quand même un peu le sujet de ce billet –, ce groupe (en fait un duo) originaire de la banlieue de New York a déjà quatre albums à son actif: The American Dollar, Technicolor Sleep, A Memory Stream et The Ambient One.

Comme précédemment mentionné, il se situe musicalement à mi-chemin entre du post-rock très calme et de l’ambiante, le tout en instrumental; ça me fait un peu penser à Sigur Rós, en plus atmosphérique. Autant dire que ce n’est pas exactement l’idéal pour se réveiller le matin, mais si on cherche une musique plus relaxante et planante, c’est très bien foutu.

Je recommande chaudement ce groupe, qui est une très bonne surprise si on a envie de découvrir des horizons musicaux pas forcément très originaux, mais qui laissent plus la place à l’atmosphère qu’à l’énergie pure. À noter que le site propose les quatre albums en téléchargement pour le prix fort raisonnable de 20$, mais si on veut tester, le groupe a également une présence sur Bandcamp.

Alias

Stéphane “Alias” Gallay, graphiste de profession, quinqua rôliste, amateur de rock progressif, geek autoproclamé et résident genevois, donc grande gueule. On vous aura prévenu.

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. edomaur dit :

    attention alias, tu es sur l’ancien serveur là, les dns ne sont pas encore transférés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :