The Aurora Project: Selling the Aggression

Le groupe néerlandais de rock progressif The Aurora Project revient, avec son néo-prog à la Arena, pour nous narrer, avec Selling the Aggression, un conte des temps modernes: les guerres de l’Occident contre des nations plus ou moins barbares ayant l’avantage d’être truffées de ressources et l’inconvénient d’être dirigées par des dictateurs. Indice: à la fin, c’est la même chose; moralité: aucune.

Mais, pour en revenir à la musique, The Aurora Project nous sert donc un néo-prog le plus souvent péchu, voire frisant le métal, mais assez inégal. Des parties mélodiques de haut vol y côtoient des plages plus convenues. L’album a le défaut de beaucoup de concepts-albums: à force de vouloir nous raconter une histoire, le groupe oublie un peu de faire de la musique.

Cela dit, il y a de très belles parties dans ce plutôt court (sept morceaux pour quarante-quatre minutes) Selling the Aggression – à rechercher surtout dans les passages instrumentaux. Les musiciens de The Aurora Project savent de quoi ils parlent, quand on daigne leur laisser l’espace pour s’exprimer.

Mise à part l’influence Arena, que je trouve personnellement très forte (non que ce soit un mal: dans le genre, c’est quand même un groupe de référence), on notera pas mal d’inspirations floydiennes, avec notamment un clin d’œil assez à The Wall dans le morceau titre.

Ma conclusion sur cette album est mitigée: j’y trouve du bon – l’instrumentation de très haut niveau et quelques parties de certains morceaux – et du moins bon – avec des compositions qui, prises dans leur ensemble, peinent à me convaincre. Ça reste du bon néo-prog moderne et ça mérite d’y jeter une oreille, à commencer par le preview ci-dessous.

https://soundcloud.com/theauroraproject/selling-the-aggression-album-preview

Pour soutenir Blog à part / Erdorin:

Blog à part est un blog sans publicité. Son contenu est distribué sous licence Creative Commons (CC-BY).

Si vous souhaitez me soutenir, vous pouvez me faire des micro-dons sur Flattr, sur Liberapay, sur MyTip ou sur uTip (si vous n'avez pas de sous, uTip propose également de visionner des pubs). Je suis également présent sur Tipeee pour des soutiens sur la longue durée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :