The Mars Chronicles

Hommage à Ray Bradbury? J’ai des doutes sur le fait que l’intéressé (qui est récemment mort d’autre chose) ait été très porté sur le métal progressif – certes très intéressant à l’aune de ce premier EP éponyme – de The Mars Chronicles.

Dans les cinq titres de l’album, à l’écoute gratuitement sur Soundcloud (et en vente en numérique chez les suspects habituels), le groupe français (qui regroupe tout de même d’anciens membres d’Opram, Myrath et Eths) nous propose un métal progressif péchu et bien travaillé, mais qui manque peut-être d’originalité.

L’ambiance générale de l’album, atmosphérique voire mélancolique, me fait un peu penser à une version (très) métal de Enchant, mais c’est sans doute en grande partie dû au timbre de Devy Diadema (qui chante en anglais), très proche de celui de Ted Leonard.

Cinq morceaux et un peu plus de vingt-six minutes, c’est presque trop court pour se rendre réellement compte de la valeur de The Mars Chronicles (en même temps, je dis ça, mais vous allez voir que je vais râler sur le prochain album parce qu’il est trop long…). Mais l’aperçu est alléchant et l’énergie dégagée par les compositions du groupe est largement suffisante pour créer de l’intérêt.

Je vous recommande donc de suivre de près cette nouvelle formation: elle promet. Et si vous voulez écouter l’album, y’a pas plus simple: c’est là-dessous.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

4 commentaires sur “The Mars Chronicles”

%d blogueurs aiment cette page :