The Pineapple Thief: Someone Here Is Missing

Malgré des initiales et un label commun, The Pineapple Thief n’est pas Porcupine Tree et ce nouvel album Someone Here Is Missing est là pour rappeler que s’il y a bien des similitudes entre ce groupe anglais et la bande de Steven Wilson, elles restent bien en-deçà de ce que l’on peut entendre dans des groupes de la même mouvance, dite « post-progressive ».

Au reste, dès les premiers morceaux, on sent qu’on n’a pas affaire à des contemplatifs maniaco-dépressifs. En clair, ça pulse bien dans les chaumières! Les influences de The Pineapple Thief sont également à chercher dans les aspects les plus rock d’Anathema, mais aussi du côté de Muse. Mais ne rêvons pas: il y a certes des aspects plus pop, mais nous n’avons pas ici un concurrent direct issu du Vrai Prog pour la conquête du grand public.

Ou plutôt si: rêvons qu’un producteur ambitieux jette une oreille à Someone Here Is Missing et se dise qu’un « Nothing At Best » a de bonnes chances d’aller chatouiller les oreilles du fan de Muse dans le sens du poil. Imaginons que la patate de « Wake Up The Dead » couplée avec un célèbre réalisateur de clips devienne un succès viral et que la prestation scénique de « 3000 Days » devienne l’hymne d’une nouvelle génération.

Certes, j’ai beaucoup d’imagination et c’est le genre de film que je suis capable de me jouer même avec les groupes les plus obscurs. N’empêche qu’en écoutant cet album, je me dis que c’est loin d’être un scénario improbable. Avec cet album, The Pineapple Thief confirme tout le bien que j’en pensais il y a quelques temps.

Alors n’attendez pas le succès planétaire que je vous annonce ici: achetez cet excellent album et vous aussi, dans dix ans, vous pourrez dire: « Ah oui, The Pineapple Thief, je les ai connus avant que ça ne devienne commercial. » Le snobisme musical, ça ne s’improvise pas.

Flattr this!

Alias

Stéphane “Alias” Gallay, graphiste de profession, quinqua rôliste, amateur de rock progressif, geek autoproclamé et résident genevois, donc grande gueule. On vous aura prévenu.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

%d blogueurs aiment cette page :