The Pineapple Thief: Tightly Unwound

Progressif, post-rock ou les deux? Post-prog, peut-être? Au grand jeu des étiquettes stylistiques, il y a des groupes qui défient toute catégorisation, pas tant parce qu’il sont dans un genre à eux tous seuls, mais plutôt parce qu’ils sont à cheval entre deux genres raisonnablement bien établis. C’est le cas des Anglais de The Pineapple Thief et de leur nouvel album, Tightly Unwound.

Au niveau rock progressif, on est clairement dans un territoire balisé par Porcupine Tree et ses innombrables succédanés, notamment par une abondance de passages instrumentaux qui posent une ambiance mélancolique. Ce qui fait la différence, c’est la présence de plages de guitares qui tissent elles aussi une ambiance, beaucoup plus lourde et électrique — très post-rock, en somme.

Comme tous les mélanges, il y a des moments où l’alchimie opère et où l’auditeur décolle, et d’autres qui donnent un peu mal à la tête. Les premiers étant nettement plus nombreux que les seconds, on ne boudera pas son plaisir: Tightly Unwound est un album intéressant et original — et ça, par les temps qui courrent, c’est précieux.

Pour soutenir Blog à part / Erdorin:

Blog à part est un blog sans publicité. Son contenu est distribué sous licence Creative Commons (CC-BY).

Si vous souhaitez me soutenir, vous pouvez me faire des micro-dons sur Flattr, sur Liberapay, sur MyTip ou sur uTip (si vous n'avez pas de sous, uTip propose également de visionner des pubs). Je suis également présent sur Tipeee pour des soutiens sur la longue durée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :