The Twelve

Allons bon, encore une série de super-héros; pour quelqu’un qui dit ne pas aimer ça, c’est de moins en moins crédible. Oui, mais The Twelve n’est pas une série standard. Déjà, elle est signée par J. Michael Straczinski, le génial scénariste de Babylon 5 et, d’autre part, elle part sur un présupposé intéressant: douze super-héros de “l’âge d’or”, capturés par les Nazis à la toute fin de la Seconde Guerre mondiale, sont retrouvés au début du XXIe siècle.

Tout comme Captain America (qui apparaît d’ailleurs dans une des histoires), on a donc des personnages des années 1940 qui se retrouvent propulsés dans une époque qui n’est plus la leur, avec ses codes culturels différents. Soutenus, dans un premier temps, par le gouvernement américain au titre de héros de guerre et de symboles vivants de l’Amérique héroïques, ils doivent réapprendre à vivre, alors que la plupart de ceux qu’ils ont laissés derrière eux en 1945 sont désormais morts.

Dans l’ensemble, j’ai plutôt bien aimé The Twelve. Les thèmes qui y sont abordés sont plutôt adultes, même s’ils ne sont pas follement originaux: le décalage culturel, bien entendu, mais aussi la place des super-héros dans la société, la question des origines secrètes. J’ai bien aimé aussi, dans la description initiale du groupe des douze super-héros, la notion de “touristes”, des héros sans pouvoirs ni compétences spéciales, mais qui sont là pour le fun.

Chose amusante: ces douze héros, aussi absurdes puissent-ils paraître, ont effectivement été des personnages de Marvel dans sa série Timely Comics. Ça fait un peu peur, quelque part, mais ça illustre assez bien la différence entre les comics de 1940 et ceux d’aujourd’hui.

The Twelve est donc une série intéressante, qui a le bon goût de se conclure en douze numéros (et deux volumes reliés), mais pas transcendante non plus. Il y a néanmoins plein de bonnes idées à glaner pour des aventures super-héroïques, passées ou présentes.

Pour soutenir Blog à part / Erdorin:

Blog à part est un blog sans publicité. Son contenu est distribué sous licence Creative Commons (CC-BY).

Si vous souhaitez me soutenir, vous pouvez me faire des micro-dons sur Flattr, sur Liberapay, sur MyTip ou sur uTip (si vous n'avez pas de sous, uTip propose également de visionner des pubs). Je suis également présent sur Tipeee pour des soutiens sur la longue durée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :