The Vicar: Songbook #1

Donc, Songbook #1, de The Vicar… Comment dire? J’avoue, cet album a fait partie de la grande rafle gibertienne de début juillet et je l’ai ramassé dans un réflexe quasi-pavlovien. “Réflexe”, dans ce cas, rime avec “perplexe”.

Le fait est, déjà, que les informations sur l’artiste/groupe/projet sont rares et non, le site officiel n’aide pas vraiment. Il semble qu’il s’agisse d’un sorte de gageure: produire un album sans basse ni batterie; sans section rythmique, en d’autres termes. Je soupçonne que quelqu’un a perdu un pari…

Qui plus est, s’il s’agit d’un projet regroupant une volée de musiciens de plutôt haut niveau, si l’on se réfère au résultat final, leurs identités sont soigneusement absentes de tout matériel promotionnel.

(Je dois ces informations à la chronique du blog The Alt Rock Chick, qu’il en soit remercié.)

Pas de rythmique, pas d’ego, alors quoi? Un truc bizarre, assurément, mais pas aussi dérangeant que, je ne sais pas, un album de métal progressif extrême polonais, par exemple. À vrai dire, on a droit à quelque chose qui rappelle furieusement les Beatles et certains morceaux de rock progressif des toutes premières années, une musique faite de folk, de pop et de rondeurs.

L’ambiance est parfois calme, parfois joueuse, avec des sonorités tellement britanniques qu’elles ont un arrière-goût de porridge. Pas que ça me dérange: j’aime bien le porridge. Je soupçonne cependant que ce n’est pas le genre d’album qui est fait pour tout le monde.

En fait, si vous aimez bien les versions acoustiques, Songbook #1 est fait pour vous: c’est un peu comme si quelqu’un avait fait une compile sur ce thème; si vous êtes au contraire allergique à cet exercice, passez votre chemin – vite!

Vous pouvez écouter une grande partie de Songbook #1 sur Soundcloud:

https://soundcloud.com/the-vicar-songbook

Pour soutenir Blog à part / Erdorin:

Blog à part est un blog sans publicité. Son contenu est distribué sous licence Creative Commons (CC-BY).

Si vous souhaitez me soutenir, vous pouvez me faire des micro-dons sur Flattr, sur Liberapay, sur MyTip ou sur uTip (si vous n'avez pas de sous, uTip propose également de visionner des pubs). Je suis également présent sur Tipeee pour des soutiens sur la longue durée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :