Theater of the Absurd: The Myth of Sisyphus

D’une certaine manière, je pourrais dire que The Myth of Sisyphus, du groupe américain Theater of the Absurd, illustre un des péchés capitaux du métal progressif: vouloir en faire trop (l’autre étant, bien entendu, ne pas en faire assez; le prog, si c’était simple, tout le monde en ferait).

Je suis certes un peu méchant en disant cela, mais je pense que la recherche musicale ne devrait pas se faire au détriment de la cohérence interne. Et, comme souvent dans les concepts albums de prog, celui-ci à tendance partir dans tous les sens, à mélanger rock progressif, métal symphonique, death métal et d’autres genres encore. Parfois au sein d’un même morceau.

The Myth of Sisyphus ne compte que huit pistes, mais une seule fait moins de six minutes – et comme elle affiche une minute trente au compteur, on peut presque l’ignorer au titre des anomalies statistiques. Au total, l’album fait cinquante-deux minutes.

Soyons clair: si je piorne au sujet de la cohérence intense, c’est aussi parce que Theater of the Absurd fait, dans cet album, la démonstration de compétences indéniables: techniquement, les musiciens sont à peu près irréprochables et la production tient la route. On a là une musique entre Dream Theater, pour l’énergie, et Tool, pour l’expérimentation – en encore plus barré. Ce qui explique peut-être le nom du groupe, en y repensant.

Des pistes comme l’ensemble “The Lesser Gods” /”Trade Winds” / “Riding Tides in Still Water” sont, dans l’ensemble, très réussies, même en tenant compte de leurs bizarreries intrinsèques (notamment, sur ce dernier morceau, un mélange de voix féminines lyriques et de growls).

Au final, The Myth of Sisyphus est un album de métal progressif très éclectique – un peu trop à mon goût, mais quelque part, je préfère les expérimentateurs un peu fous dans leur tête aux génies un peu trop sages. Je le recommande aux amateurs de sensations musicales fortes.

Et, pour vous faire une idée, rien de mieux qu’un trailer (le site a aussi deux extraits en audio seul):

https://www.youtube.com/watch?v=tRtDZIrgSec

Pour soutenir Blog à part / Erdorin:

Blog à part est un blog sans publicité. Son contenu est distribué sous licence Creative Commons (CC-BY).

Si vous souhaitez me soutenir, vous pouvez me faire des micro-dons sur Flattr, sur Liberapay, sur MyTip ou sur uTip (si vous n'avez pas de sous, uTip propose également de visionner des pubs). Je suis également présent sur Tipeee pour des soutiens sur la longue durée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :