Thor: The Dark World

Pour une fois que nous étions à Genève un week-end, nous en avons profité pour aller voir le dernier volume en date des blockbusters de l’univers Marvel des Avengers, en l’occurrence Thor: The Dark World. Avec quelques arrières-pensées, vu que le premier nous avait paru certes plaisant, mais guère plus.

Alors commençons tout de suite par les mauvaises surprises: c’est en 3D et, pour ne rien arranger, ladite 3D n’apporte pas grand-chose. Comme souvent dans ce genre de cas, les scènes les plus impressionnantes sont dans le générique. La bonne surprise, c’est que c’est un peu la seule mauvaise surprise.

L’histoire n’est en soi pas très importante; en fait, si on s’y attarde, il apparaît clairement que c’est un des points faibles du film: on a encore un Grand Méchant très méchant (interprété par Christopher “N°9” Eccleston) qui veut Détruire l’Univers au moyen d’une Arme Absolue cachée dans un Lieu Très Secret, et tradéridéra. Mais c’est une bonne excuse pour lancer le film.

N’attendez pas beaucoup plus qu’un beau film d’aventures dans des décors somptueux: cet épisode se déroule en grande partie à Asgard et les décorateurs ont mis le paquet pour faire vivre la ville et son style technoviking. On a droit à de belles bagarres et pas mal de pointes d’humour parfois bien décalé (la bataille finale et ses anomalies dimensionnelles est assez somptueuse; Thor prenant le métro, aussi).

Surtout, on a le droit au grand retour de Loki; en fait, ce film devrait s’appeler Loki, pas Thor… Tom Hiddleston, l’acteur qui incarne Loki, s’amuse beaucoup avec son personnage et ça se voit. C’est le complément parfait au monolithique Chris Hemsworth et, fidèle à son personnage, il réserve pas mal de surprises (dont un “Tada!” d’anthologie).

Bref, Thor: The Dark World est pour une fois une suite largement meilleure que l’original, original qui, à mon avis, pâtissait de son statut de prélude à The Avengers. Ce n’est pas un grand film, qui restera dans les annales, mais un honnête blockbuster d’action/fantastique qui contribue à prolonger l’héritage de The Avengers.

Pour soutenir Blog à part / Erdorin:

Blog à part est un blog sans publicité. Son contenu est distribué sous licence Creative Commons (CC-BY).

Si vous souhaitez me soutenir, vous pouvez me faire des micro-dons sur Flattr, sur Liberapay, sur MyTip ou sur uTip (si vous n'avez pas de sous, uTip propose également de visionner des pubs). Je suis également présent sur Tipeee pour des soutiens sur la longue durée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :