Tigres Volants: je suis les maître des documents, mwahahaha!

Je viens de mettre la dernière main à un premier jet de la partie contexte du supplément sur la Dame de fer, qui devrait être le prochain supplément court de la série “Bibliothèque tachyonique“. À mon avis, il y a encore beaucoup à dire sur le contenu, mais je suis assez content d’être parvenu à faire un truc sympa avec le contenant.

En jouant un peu avec le concept de Document-maître de Word, j’ai pu résoudre un point qui m’enquiquinait passablement dans la mise en page des suppléments Tigres Volants: le fait que je doive toujours faire du couper-coller avec les encadrés et autres sidebars.

Le fichier Word se présente maintenant ainsi: j’ai le corps principal du texte qui se présente dans un fichier, qui est défini comme document-maître, et tout ce qui ne fait pas partie de ce corps de texte principal (encadrés, sidebars, narrations) est un sous-document – un par petit bout, s’entend.

Ainsi, je peux bosser avec Word dans un seul document (le document-maître, avec tous les sous-documents développés), qui est en fait une myriade de fichiers séparés et mis à jour dynamiquement. Ces fichiers sont ensuite placés individuellement dans la mise en page, à leur place. Avec les liens dynamiques d’InDesign, tant que je ne change pas le découpage de ces sous-fichiers, tout changement est automagiquement mis à jour.

Je confirme: l’informatique est avant tout un truc de feignasses, prêts à bosser des heures pour s’épargner dix minutes de boulot.

Pour soutenir Blog à part / Erdorin:

Blog à part est un blog sans publicité. Son contenu est distribué sous licence Creative Commons (CC-BY).

Si vous souhaitez me soutenir, vous pouvez me faire des micro-dons sur Flattr, sur Liberapay, sur MyTip ou sur uTip (si vous n'avez pas de sous, uTip propose également de visionner des pubs). Je suis également présent sur Tipeee pour des soutiens sur la longue durée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :