Devoir de mémoire: Le linéaire, c’est mal (ou pas)

Je suis une feignasse.

J’entends par là que, lorsque j’ai un moment de libre, j’ai tendance à faire à peu près tout, quoi que pas exactement, sauf bosser sur Tigres Volants. Ah ça, pour écrire des conneries sur des forums, sur Facebook ou dans ce blog, ça y va facile (aussi pour jouer à des jeux cons en Flash sur Kongregate ou exploser des tas de pixels à Urban Terror), mais quand il s’agit de lancer Word et écrire pour la campagne ou pour autre chose, c’est moins ça.

Tout ceci pour dire que j’ai profité des sept heures et quelques de trajet en train, entre Genève et Mons, pour avancer un peu sur la campagne “Devoir de mémoire”. En fait, plus j’avance sur cette campagne, plus je me dis qu’il va falloir que je reconsidère sérieusement son format d’écriture.

Le problème majeur vient en fait de son présupposé “pulp”: plus ça va, plus je me dis que ça devient trop complexe et trop ouvert pour en être réellement. Le pulp, c’est un peu de l’action pure, avec juste une trame contextuelle derrière pour faire joli, et cette campagne ressemble de plus en plus à une saga historique.

Je me laisse emporter par mon enthousiasme sur le sujet et, si c’est plaisant d’un point de vue d’auteur, ça risque d’être moins agréable à lire et à jouer. C’est principalement une question de discipline, quelque chose sur lequel je ne suis pas doué (que ce soit en écriture ou autre).

Le prochain objectif sera donc d’essayer de resserrer les boulons et de présenter une trame de campagne simplifiée et, pourquoi pas, linéaire.

(Je laisse quelques instants aux lecteurs affolés pour hurler un grand coup.)

J’ai bien dit “linéaire”, mais je ne parle là que de la trame générale. L’idée est de présenter la chasse au trésor archéologique qui sert de fil conducteur à la campagne de façon linéaire, mais de prévoir suffisamment d’à-côtés pour permettre au déhemme que ça rebute (ou aux joueurs qui divaguent) d’aller un peu où ça leur chante. Du linéaire, mais pas que.

Je devrais bien avoir un peu de temps pour ça dans le train entre Genève et Paris, vendredi prochain.

Pour soutenir Blog à part / Erdorin:

Blog à part est un blog sans publicité. Son contenu est distribué sous licence Creative Commons (CC-BY).

Si vous souhaitez me soutenir, vous pouvez me faire des micro-dons sur Flattr, sur Liberapay, sur MyTip ou sur uTip (si vous n'avez pas de sous, uTip propose également de visionner des pubs). Je suis également présent sur Tipeee pour des soutiens sur la longue durée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

11 commentaires sur “Devoir de mémoire: Le linéaire, c’est mal (ou pas)”

%d blogueurs aiment cette page :