Tigres Volants: Les métahistoires finissent mal (en général)

Or donc, suite au défi d’Antoine dans l’entrée précédente, j’ai quelque peu réfléchi à l’idée de thèmes, lignes directrices ou autres fils conducteurs (tout, plutôt que d’appeler ça une métahistoire!). À vrai dire, j’ai surtout essayé de mettre en forme des idées que j’avais déjà. En voici donc deux.

L’Arbre-monde

Nom eyldarin de la Terre, Erdorin signifie “Arbre-monde”; c’est par ce nom que l’on a coutume de désigner les cultures terriennes d’avant l’Exil (il y a quinze mille ans et des brouettes). On ne sait pas grand-chose de ces cultures: seules ont survécu quelques Légendes eyldarin qui tiennent beaucoup du cliché de paparazzi: floues, mal cadrées et peu fiables.

De plus, non seulement ni les Eyldar, ni les Atlani ne s’y intéressent, mais il semble qu’ils font même un gros effort pour ne jamais en parler — voire pour faire taire ceux qui essayent. Ce qui pose un problème: les Terriens ont tendance à s’intéresser à leur passé et, du coup, à mettre leur nez là où il ne faudrait pas. En conséquence, documents historiques et trouvailles archéologiques ont tendance à disparaître (parfois de façon fort brutale) et le taux de mortalité chez les historiens et archéologues qui se penchent sur le sujet montre de fortes similités avec celui des communistes texans.

Il y a donc une vérité qui dérange — et probablement plus d’une, d’ailleurs. Les Légendes eyldarin parlent d’une guerre contre un “noir ennemi”, sans que l’on sache de qui (ou de quoi) il s’agit, ni même comment (ou si) cette guerre s’est terminée. Il y a également le terme même d’Arbre-monde, qui se retrouve dans un certain nombre d’écrits sur les Arcanes et semble décrire une structure psychique capable d’amplifier les pouvoirs mentaux; autant dire que ce genre de sujet à de quoi exciter l’imagination!

Thème principal: histoire cachée et histoire secrète, sociétés secrètes et conspirations millénaires d’origine extra-terrestres. La vérité est ailleurs, Scotty.

Thème secondaire: Arcanes, mysticisme, mystères d’au-delà de la Sphère.

Le Choc terrien

Quelque part, le Choc terrien est le thème central de Tigres Volants: le choc culturel provoqué par l’entrée des cultures terriennes dans la Sphère. Il serait peut-être temps de le remettre un peu plus au centre.

Car, en deux siècles, le Choc terrien a touché tous les peuples de la Sphère. Les réactions sont diverses, de l’acceptation enthousiaste (zèle du converti en prime) au rejet massif avec repli stratégique sur un conservatisme ultrablochérien, avec à peu près toute la gamme entre les deux, ainsi que des changements de directions dans l’intervalle.

Un tel thème mettrait surtout l’accent sur les lieux où les contacts entre différentes cultures sont les plus fréquentes. C’est en grande partie pour cela que Copacabana a été choisie comme ville de départ dans le livre de base. On peut mettre aussi l’accent sur d’autres endroits, tels que Fantir, Ardanya (et/ou Alenia), Brivianë ou la Frontière.

Cela dit, l’impact sera surtout important à un niveau social: ce sont les relations entre personnages, et entre eux et les PNJs, qui mettront l’accent sur le thème: quiproquos, vrais et faux naïfs, malentendus et ingénierie sociale seront plus au goût du jour que l’application d’énergies volatiles diverses.

Pour soutenir Blog à part / Erdorin:

Blog à part est un blog sans publicité. Son contenu est distribué sous licence Creative Commons (CC-BY).

Si vous souhaitez me soutenir, vous pouvez me faire des micro-dons sur Flattr, sur Liberapay, sur MyTip ou sur uTip (si vous n'avez pas de sous, uTip propose également de visionner des pubs). Je suis également présent sur Tipeee pour des soutiens sur la longue durée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :