Blog à part Rock et metal progressifs, science-fiction, jeu de rôle et divagations de vieux gauchiste; maison fondée en 2002
« Tout sur l’économie (ou presque) », de Gilles Mitteau

« Tout sur l’économie (ou presque) », de Gilles Mitteau

Je pensais avoir appris de mes erreurs. Pourtant, je me suis de nouveau retrouvé à lire un gros bouquin technique à l’heure du coucher et finir avec l’impression d’avoir raté un truc. Ce qui est dommage, parce que ce Tout sur l’économie (ou presque), signé Heu?reka (de son vrai nom Gilles Mitteau) est un livre important.

C’est le blogopote et néanmoins voisin Post Tenebras Lire qui m’a incité à cet ouvrage, à la fort visible couverture orange. Gilles Mitteau, ancien trader, s’est reconverti dans la vulgarisation économique et tient le vlog Heu?reka depuis 2015.

Tout sur l’économie (ou presque) est un titre qui tient lieu de profession de foi. En un peu plus de trois cents pages, l’auteur explique la plupart des mécanismes de l’économie mondiale – la vraie, pas celle que nous vendent les économistes des médias.

Divisé en quatre sections – la monnaie, la croissance, les crises et les marchés financiers – l’ouvrage essaye d’expliquer, le plus simplement et objectivement possible, comment fonctionne l’économie en ce début de XXIe siècle. Ce n’est pas évident: le sujet est touffu, ce qui n’étonnera personne, et perclus d’idées reçues, ce qui n’est pas très surprenant non plus.

Comme mentionné en introduction, j’ai commis l’erreur de lire cet ouvrage avant d’aller me coucher, ce qui n’est pas idéal. Surtout avec des émissions de télé plus ou moins idiotes en bruit de fond, mais c’est une autre histoire (note à moi-même: la télé dans la chambre, PLUS JAMAIS!).

Le texte est accompagné de plusieurs schémas explicatifs que, personnellement, je n’ai pas trouvé si explicatifs que ça. Dans la même veine, la charte graphique n’est pas toujours très heureuse: les textes en orange sur fond blanc (ou saumon) sont parfois difficiles à lire. Heureusement, le texte en lui-même est plus clair.

J’en retiens cependant pas mal de choses très intéressantes, notamment dans le domaine du démontage d’idées reçues. D’abord, le fait qu’une politique économique est avant tout une politique. Il est possible d’en avoir d’autres, c’est une question de volonté politique; si un politicien affirme le contraire, il ment. Ou il est incompétent.

Ensuite, le fait que le PIB est une très mauvaise mesure – chose que je savais déjà – mais que la santé économique repose sur la notion de croissance. Ce qui est un coup dur à la notion de décroissance. Mais surtout le signe qu’il faut réformer en profondeur cette notion pour inclure des questions environnementales et sociales.

Enfin, que le capitalisme n’existe que depuis une poignée de siècles; d’autres systèmes ont été en place avant lui, d’autres peuvent aussi lui succéder. Ce n’est pas la Fin de l’Histoire – ni de l’économie, d’ailleurs.

On peut ne pas être d’accord avec toutes les conclusions de Tout sur l’économie (ou presque), mais il faut avouer que c’est un bouquin qui fait son taf. Au reste, son auteur ne cherche pas non plus à asséner un message; il y a certes des biais, mais j’ai trouvé l’ensemble plutôt objectif, de ce que je sais.

Si vous cherchez à comprendre l’économie sans trop vous prendre le chou, je peux vous conseiller de mettre ce bouquin sous le sapin. Par contre, même si c’est accessible, ce n’est pas trivial pour autant. Ne faites pas comme moi: lisez-le à tête reposée.

Pour soutenir Blog à part / Erdorin:

Blog à part est un blog sans publicité. Son contenu est distribué sous licence Creative Commons (CC-BY).

Si vous souhaitez me soutenir, vous pouvez me faire des micro-dons sur Flattr, sur Liberapay, sur MyTip ou sur uTip (si vous n'avez pas de sous, uTip propose également de visionner des pubs). Je suis également présent sur Tipeee pour des soutiens sur la longue durée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :