Transatlantic: More Never is Enough

J’aime beaucoup Transatlantic, mais je dois avouer que je m’interroge sur leurs motivations devant More Never is Enough, leur nouvel album en concert. Je veux dire, le groupe avait déjà sorti, fin 2010, le très remarquable Whirl Tour 2010, un triple album live de haute qualité; quelle raison les a donc poussé à en remettre une couche moins d’un an plus tard?

Alors certes, l’objet contient la bagatelle de trois CD audio et deux DVD pour un peu moins de quarante piastres helvètes, ce qui le rend plutôt bon marché, mais son contenu est à peu près identique à celui du Whirl Tour 2010, hormis quelques délires des musiciens (l’un des deux concerts enregistrés étant le dernier de la tournée).

On a donc Transtlantic, qui comporte en son sein cinq des meilleurs musiciens de rock progressif de la planète (Neal Morse, Peter Trewavas, Mike Portnoy, Roine Stolt et Daniel Gildenlöw), qui déroule ses habituelles trois heures de spectacle, composé de l’intégralité de leur précédent album studio, The Whirlwind, et de quelques autres anciennetés, medleys et autres improvisations plus ou moins réussies. Pas plus, pas moins.

Ce n’est d’ailleurs pas la première fois que le groupe capitalise sur ses albums studios en sortant une pléthore d’enregistrements live, j’ai même un peu l’impression que le ratio Transatlantic, c’est trois live pour un studio. C’est amusant (et pas tout à fait vrai: on en est à cinq live pour trois studio), mais le problème est que ça n’apporte à peu près rien de neuf et que c’est, au mieux, lassant. J’en vienspresque à soupçonner une stratégie marketing.

Je ne peux donc conseiller cet album qu’aux FBDM du groupe, les collectionneurs compulsifs ou ceux qui étaient présent à Manchester ou Tillburg, lors de l’enregistrement de l’album; les autres, si vous avez déjà l’album Whirl Tour 2010, pas la peine d’en remettre une couche.

Pour soutenir Blog à part / Erdorin:

Blog à part est un blog sans publicité. Son contenu est distribué sous licence Creative Commons (CC-BY).

Si vous souhaitez me soutenir, vous pouvez me faire des micro-dons sur Flattr, sur Liberapay, sur MyTip ou sur uTip (si vous n'avez pas de sous, uTip propose également de visionner des pubs). Je suis également présent sur Tipeee pour des soutiens sur la longue durée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

2 commentaires sur “Transatlantic: More Never is Enough”

%d blogueurs aiment cette page :